mis à jour le

Bientôt une institution de la fatwa en Algérie

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, a indiqué hier à Alger que son département ministériel avait proposé officiellement la création d'une institution de la fatwa (décret religieux) en Algérie. Interpellé par un membre du Conseil de la nation au sujet de la problématique «des fatwas parallèles en l'absence d'une institution officielle de la fatwa», le ministre a révélé qu'un «projet attend sa concrétisation». Par ailleurs, le ministre s'en est pris à «ceux qui prononcent des fatwas controversées. Ce sont des personnes indépendantes des institutions officielles de la fatwa et leurs acolytes appartiennent à des institutions parallèles et n'ont pas d'influence sur les Algériens». Pour l'heure, c'est le conseil de wilaya composé d'une élite d'imams, d'universitaires et d'érudits représentés au niveau du ministère, qui permet l'émission régulière de fatwas, à travers les permanences de la commission au niveau des institutions des mosquées de chaque wilaya et sur le site électronique du ministère afin de répondre aux questions des personnes physiques et morales.   

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

fatwa

Fatwa

Aller sur Mars est-il proscrit par l'islam?

Aller sur Mars est-il proscrit par l'islam?

Actualités

Egypte : Une fatwa de plus contre les Frères

Egypte : Une fatwa de plus contre les Frères

Actualités

Egypte : Une fatwa de plus contre les Frères

Egypte : Une fatwa de plus contre les Frères

Algérie

AFP

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

AFP

Un écrivain humilié

Un écrivain humilié

AFP

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève