mis à jour le

Victimes du terrorisme : pas de logement, faute d’assiette

La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition féminine, Souad Benjaballah, a déclaré hier à Alger que le projet de construction de 1050 logements dans dix wilayas au profit des familles victimes du terrorisme butte sur plusieurs entraves dont celle ayant trait au manque d'assiettes foncières. Une enveloppe de 1050 millions DA du fonds de solidarité nationale, a été allouée à ce projet qui se heurte à d'autres entraves : une insuffisance de l'aide financière et l'infructuosité des appels d'offres. Seule la wilaya de Relizane a pu réaliser son programme de logements. Pour accélérer le rythme de réalisation de ces projets, les walis avaient toutes les prérogatives pour trouver un financement supplémentaire, ou, en cas de nécessité, revoir à la baisse le nombre de logements à réaliser dans les limites des aides financières octroyées. La ministre a ajouté que la campagne de solidarité qui coïncidera avec le prochain mois sacré de ramadhan sera menée par les walis, ce qui leur permettra de prendre les dispositions nécessaires à la prise en charge des familles nécessiteuses.                      

victimes

AFP

Ethiopie: "Pourquoi nous?" demandent les victimes des récentes violences

Ethiopie: "Pourquoi nous?" demandent les victimes des récentes violences

AFP

"Tué comme un chien": au Zimbabwe, les familles des victimes post-électorales crient leur colère

"Tué comme un chien": au Zimbabwe, les familles des victimes post-électorales crient leur colère

AFP

En Tunisie, tension et émotion aux procès de victimes de la révolution

En Tunisie, tension et émotion aux procès de victimes de la révolution

terrorisme

AFP

Egypte: douze suspects de terrorisme tués dans le Sinaï

Egypte: douze suspects de terrorisme tués dans le Sinaï

AFP

Côte d'Ivoire: au Masa, les conteurs évoquent le terrorisme et l'immigration

Côte d'Ivoire: au Masa, les conteurs évoquent le terrorisme et l'immigration

AFP

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme