mis à jour le

Douanes : EN QUETE CONTINUE DE PERFORMANCES ET DE MODERNISATION

Les responsables des douanes sont réunis pour deux jours en conseil de direction élargi. La rencontre s'est ouverte hier à l'hôtel El Farouk. La cérémonie d'ouverture était présidée par le ministre de l'Economie, des Finances et du Budget, Tiéna Coulibaly, qui avait à ses côtés  son homologue délégué chargé du Budget,  Marimpa Samoura, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Abdou Karim Konaté, et le directeur général des douanes, Moumouni Dembélé.

Ce conseil de direction élargi examine toutes les activités inscrites dans le plan d'action opérationnel de l'année écoulée, en particulier celles qui sont directement liées à la mobilisation des recettes. Au titre de l'exercice 2013, il est prévu que l'administration des douanes recouvre 333,4 milliards de Fcfa  au compte du budget d'Etat.

Le directeur général des douanes, Moumouni Dembélé, a souligné que le présent conseil permettra de valider le plan d'action opérationnel 2013 des douanes, d'améliorer le management stratégique des reformes, de valider le projet de contrat de performance que la direction se propose de conclure avec le département de tutelle, le ministère de l'Economie, des Finances et du Budget.

Moumouni Dembélé a indiqué que  les activités menées au cours de l'année 2012, l'ont été dans le cadre de la mise en ½uvre du plan d'action opérationnel. Elles ont concerné l'amélioration du cadre de la gestion des reformes, le respect des procédures de prise en charge et d'enlèvement des marchandises, le contrôle de l'exécution du service et l'appui aux structures de contrôle externe, la mise en place des conditions techniques pour la migration vers le nouveau logiciel  Sydonia World, l'adoption et la mise en ½uvre des textes d'organisation et de fonctionnement de la direction générale des douanes.

Evoquant la gestion et la protection des ressources humaines, le patron des douanes a cité différentes actions menées dans ce domaine. Ainsi, les textes portant statut particulier et plan de carrière de l'agent et du cadre des douanes, le code d'éthique et de déontologie ont été adoptés. Un plan de formation a été conçu et mis en ½uvre.

Au titre de la communication et des relations avec les partenaires, l'on notera l'érection en staff et la réorganisation du service chargé de la communication, la poursuite de l'amélioration de l'accueil des usagers, la parution régulière de « La Revue des douanes ».

 Toujours selon le directeur général des douanes, la mise en ½uvre de ces activités a favorisé la réalisation des objectifs de recettes malgré un contexte particulièrement difficile. En effet, les douanes ont mobilisé sur la période 297,4 milliards de Fcfa au titre du budget d'Etat grâce aux opérations de dédouanement des marchandises importées.

« Mais bien que les recettes soient d'une importance capitale, elles ne constituent pas le seul critère d'appréciation des douanes», a précisé le patron des douanes, en indiquant que d'autres activités ont été menée.

Le ministre de l'Economie, des Finances et du Budget a invité la direction des douanes à mettre un accent particulier sur la maîtrise des importations, l'évaluation correcte des marchandises, la rigueur dans le  recouvrement des droits et taxes, la régularisation des enlèvements provisoires et un contrôle rigoureux des exonérations douanières.

Tiéna Coulibaly a annoncé que la mise en ½uvre des reformes et la lutte contre  la fraude, deux sujets qui sont traités au cours du conseil, cadrent bien avec la volonté du gouvernement d'instaurer dans notre pays, un climat des affaires propice à l'investissement. Dans ce domaine, l'administration  des douanes est appelée à jouer un rôle de premier plan au regard de la place qu'elle occupe dans le contrôle du commerce extérieur.

Dans ce dessein, le ministre a demandé aux douaniers de continuer à mettre en place des procédures modernes, transparentes et prévisibles conciliant à la fois la nécessité d'une perception juste des recettes de l'Etat et les exigences d'une meilleure compétitivité de notre économie.

Fatoumata NAFO

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

douanes

Steven LAVON

Togo: AS Douanes leader provisoire de D1, résultats partiels de la 24è journée

Togo: AS Douanes leader provisoire de D1, résultats partiels de la 24è journée

Steven LAVON

Foot Togo: Un but de la main qui déclenche les violences lors de Sémassi-AS Douanes

Foot Togo: Un but de la main qui déclenche les violences lors de Sémassi-AS Douanes

Amina Boumazza

Les Douanes ont saisi pour 3 milliards de centimes de Viagra

Les Douanes ont saisi pour 3 milliards de centimes de Viagra

modernisation

LNT

Latifa Ecchihabi, DG de l’ANPME : Notre mission, accompagner les PME dans leur quête de modernisation compétitive

Latifa Ecchihabi, DG de l’ANPME : Notre mission, accompagner les PME dans leur quête de modernisation compétitive

group promo consulting

Awa Niang, deuxième questeur à l’Assemblée nationale : « Le Président Macky Sall n’est pas contre les daaras, il est pour leur modernisation »

Awa Niang, deuxième questeur à l’Assemblée nationale : « Le Président Macky Sall n’est pas contre les daaras, il est pour leur modernisation »

LNT

La BEI salue la modernisation des infrastructures au Maroc

La BEI salue la modernisation des infrastructures au Maroc