mis à jour le

Coopération militaire Mali-France : PLUS DE 2 MILLIARDS DE FCFA D’EQUIPEMENTS

En marge de la décoration de trois coopérants militaires français, Paris a remis à l'armée malienne un important lot de matériel de géolocalisation, de transmission et de protection du personnel

Deux événements majeurs se sont déroulés hier, jeudi, au ministère de la Défense et des Anciens Combattants : la décoration de 3 coopérants militaires français ainsi que la remise symbolique d'un lot d'équipements militaires constitués de gilets pare-balles et de matériel de communication, d'orientation et d'observation pour plus de 2 milliards de Fcfa.

Les deux cérémonies couplées étaient placées sous la présidence du ministre Yamoussa Camara et se sont déroulées en présence du chef d'État-major de l'opération Serval, le général Grégoire de Saint-Quentin. Plusieurs attachés de défense des ambassades ont pris part à la cérémonie. Les trois militaires français élevés au grade de « chevalier de l'Ordre national du Mali à titre étranger » sont le colonel André Panya Harivongs, directeur des études de l'Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Beye et les lieutenants-colonels Patrick Cornuel et Lionel Damestoy.

Le 1er conseiller de l'ambassade de France au Mali, Emmanuel Farcot, a indiqué que ces décorations « incarnent l'excellente collaboration entre Paris et Bamako et les liens d'amitié de frères d'armes consolidés depuis des années par nos deux pays. Ces liens se sont renforcés encore plus ces derniers mois ». Le diplomate s'est félicité que les opérations se stabilisent dans le Nord, que l'intégrité du territoire malien ne semble plus menacée et que des élections se préparent pour fin juillet, ainsi que grande mobilisation de la communauté internationale.

Après la conférence de Bruxelles, a-t-il ajouté, le Mali peut compter sur un appui conséquent dans tous les domaines, rétablissement de la souveraineté, développement, action humanitaire et, bien entendu, reconstruction d'un outil de défense à la hauteur des enjeux de la sous-région. « La présence d'EUTEM et d'une multitude de coopérations bilatérales en sont l'expression la plus marquante. Aujourd'hui, a poursuivi Emmanuel Farcot, la France s'implique dans la restructuration des forces armées et de sécurité par une coopération structurelle et opérationnelle active dont elle est la nation cadre. Il convient de rappeler que le premier bataillon formé et équipé sera prochainement redéployé au Nord, tandis qu'un deuxième débutera sa formation à Koulikoro d'ici la fin juin. Deux autres suivront.

 

Le ministre de la Défense a jugé que l'équipement réceptionné est « un signe d'encouragement » et « servira à renforcer l'aptitude opérationnelle de nos forces armées et de sécurité »

Le ministre de la Défense a jugé que l'équipement réceptionné est « un signe d'encouragement » et « servira à renforcer l'aptitude opérationnelle de nos forces armées et de sécurité »

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le général Yamoussa Camara a félicité les récipiendaires – le colonel André Panya Harivongs, les lieutenants-colonels Patrick Cornuel et Lionel Damestoy – et leur a réitéré la reconnaissance de la nation malienne pour « tous les services rendus durant leur mission ». « Leur dévouement, leur abnégation, leur sens du devoir bien accompli resteront à jamais gravés dans la mémoire de nos compatriotes et serviront d'exemple à bien d'officiers qui les ont approchés et appréciés », a-t-il assuré.

Evoquant l'intervention française au Mali en janvier passé, le ministre a souligné, qu'au-delà de cette cérémonie, les Maliennes et les Maliens se souviendront toujours de la réponse positive et décisive de la France à l'appel du Mali face aux attaques des narco-terroristes. Le drame que notre pays a vécu est une menace pour toute la sous-région et même au-delà. Mais « à présent, la vigilance s'impose, car les marchand d'illusions n'ont pas désarmé : il faut continuer à construire des capacités et prendre des mesures énergiques pour endiguer la menace ».

Le ministre de la Défense a jugé que l'équipement réceptionné est « un signe d'encouragement » et « servira à renforcer l'aptitude opérationnelle de nos forces armées et de sécurité ». Le don se compose de matériel de géolocalisation GPS et de topographie, de  boussoles, de jumelles ainsi que de matériel de transmission et accessoires, de matériel de protection balistique le tout pour plus de 2 milliards Fcfa.

A. DIARRA

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

coopération

AFP

Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants

Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants

AFP

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

AFP

Les Parlements tunisien et français scellent un accord de coopération

Les Parlements tunisien et français scellent un accord de coopération

militaire

AFP

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

AFP

Chef militaire de l'ex-rébellion tué au Mali: le gouvernement déplore une "mort accidentelle"

Chef militaire de l'ex-rébellion tué au Mali: le gouvernement déplore une "mort accidentelle"

AFP

Mali: le chef militaire de l'ex-rébellion tué par l'explosion d'une mine

Mali: le chef militaire de l'ex-rébellion tué par l'explosion d'une mine