mis à jour le

Maroc-Qatar: Emploi contre nourriture…

Le Qatar est disposé à investir dans des projets agricoles à fort impact sur l’emploi, eu égard au potentiel indéniable du Maroc dans le secteur, a affirmé jeudi le ministre qatari du Travail, Nasser bin Abdallah Al Humaidi.

“Nous sommes au Qatar disposés à venir réaliser des projets créateurs de postes d’emploi en contrepartie d’une part de la production”, a déclaré M. Al-Humaidi lors d’un entretien avec le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, en marge de la conférence de l’Organisation internationale du travail (OIT) à Genève.

Il a, à ce propos, cité l’expérience de la société Hassad menée conjointement avec des pays amis, la qualifiant de nouvelle approche mise en  uvre par son pays en vue de bâtir des partenariats mutuellement bénéfiques.

Dans ce contexte, M. Souhail a abordé la question de l’emploi dans le secteur agricole au Maroc et le potentiel qu’offre le marché du travail en termes de compétences et de qualifications professionnelles.

Les deux ministres ont, en outre, évoqué le lancement dans le Royaume d’un portail dédié à l’emploi, actuellement en cours de finalisation, afin de promouvoir l’échange des données sur les opportunités de travail. Ils ont aussi convenu de mettre en place un portail similaire en langue arabe pour un plus grand accès aux informations en la matière.

D’autre part, le ministre qatari a souligné l’importance du “travail à distance” en tant que nouveau cadre de coopération technique entre les deux pays.

Les deux parties ont, à cet égard, convenu d’approfondir l’étude des divers projets de coopération entre les deux départements et de programmer une mission qatarie prochainement au Maroc afin d’établir un cadre adapté de partenariat bilatéral dans ce domaine.

Mercredi, le Maroc et l’Arabie Saoudite ont décidé de mettre en place une base de données conjointe en matière d’opportunités d’emploi, dans le souci d’un meilleur accès des compétences marocaines au marché de travail saoudien.

A cet effet, les deux parties ont jugé opportun d’élaborer un document définissant une méthodologie de travail pour gérer au mieux les relations et les échanges entre les départements du travail des deux pays.

La conférence annuelle de l’OIT offre l’opportunité pour les Etats membres d’examiner des thèmes d’actualité relatifs, entre autres, à “la négociation collective dans la fonction publique”, au “développement durable, travail décent et emplois verts” et à “l’emploi et la protection sociale dans le nouveau contexte démographique”.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

emploi

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Web

Si vous cherchez du boulot, cliquez!

Si vous cherchez du boulot, cliquez!

opportunités

La galère n'est pas moins pénible au soleil

La galère n'est pas moins pénible au soleil