mis à jour le

Le Maroc 9ème pays d’origine des flux migratoires 
 


En 2011, le Maroc a été le 9ème principal pays d’origine des flux migratoires à destination des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon le rapport de l’OCDE sur les perspectives des migrations internationales 2013 présenté, jeudi, à Bruxelles.

Avec 110 mille migrants, soit 2,1% du total des entrées enregistrées en 2011 dans les pays de l’OCDE, le Maroc se positionne à la 9ème place derrière l’Allemagne (114 mille), les Etats-Unis (135 mille), les philippines (159 mille), le Mexique (161 mille) et l’Inde (240 mille), d’après ce rapport dont les grandes lignes ont été déclinées par le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

La Chine demeure le principal pays d’origine des migrants avec 529 mille en 2011 contre 508 mille un an auparavant, suivie de la Roumanie (310 mille) et de la Pologne (274 mille).

En 2010, ils étaient quelque 124 mille Marocains à émigrer vers les pays de l’OCDE contre 135 mille en 2008 et 144 mille en 2007.

Les principaux pays de destination des Marocains restent la France, la Belgique, l’Italie et l’Espagne, relève le rapport qui fait état d’une augmentation de 2 % des flux des migrants vers les pays de l’OCDE entre 2010 et 2011, après trois années consécutives de contraction à cause de la crise économique.

Le Secrétaire général de l’OCDE, qui a expliqué cette reprise de la migration vers les pays de l’OCDE principalement par les dernières tendances observées au sein de l’Union européenne, a souligné toutefois que les perspectives d’emploi se sont assombries pour les immigrés.

M. Gurria a précisé à ce propos qu’un immigré au chômage sur deux en Europe est à la recherche d’un emploi depuis plus d’un an, d’où l’importance pour les pouvoirs publics de déployer tous les efforts possibles pour améliorer les perspectives d’emploi des immigrés.

Il a également affirmé que la situation des immigrés sur le marché du travail s’est nettement dégradée avec une hausse du chômage de près de 5 points de pourcentage entre 2008 et 2012, contre une progression de 3 points pour les autochtones, notant que les jeunes et les travailleurs peu qualifiés ont été les plus durement touchés et que les premières victimes de cette tendance sont les immigrés en provenance d’Amérique Latine et d’Afrique du Nord.

Face à cette situation, le Secrétaire général de l’OCDE a indiqué qu’”il est capital de s’attaquer dès maintenant au chômage élevé et au chômage de longue durée, tout en continuant d’ oeuvrer en faveur de l’intégration des immigrés afin qu’ils puissent jouer un rôle moteur dans la croissance”.

Le rapport de l’OCDE fait état d’une forte augmentation du chômage de longue durée parmi les immigrés, précisant que la proportion d’immigrés sans emploi depuis plus d’un an est passée de 31 % de l’ensemble des chômeurs en 2008 à 44 % en 2012.

Il souligne à ce propos qu’une augmentation du taux d’emploi des immigrés au niveau de celui des autochtones aurait des retombées économiques positives importantes, surtout dans des pays comme la Belgique, la France et la Suède, dont les populations immigrées sont relativement importantes et établies de longue date.

Le rapport fait état aussi d’une augmentation des migrations de 15 pc au sein de l’UE après avoir chuté de près de 40 pc pendant la crise, ajoutant que depuis 2007, le nombre de Grecs et d’Espagnols qui émigrent vers d’autres pays de l’Union a doublé pour atteindre respectivement 39 mille et 72 mille.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

AFP

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

AFP

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

AFP

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc

pays

AFP

Centrafrique: les Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels vont quitter le pays

Centrafrique: les Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels vont quitter le pays

AFP

L'aéroport de Juba, condensé d'un pays en chute libre

L'aéroport de Juba, condensé d'un pays en chute libre

AFP

Roland-Garros: la Tunisienne Jabeur au 3e tour, une première pour un pays arabe

Roland-Garros: la Tunisienne Jabeur au 3e tour, une première pour un pays arabe