mis à jour le

Coupe des Confédérations : le Nigeria en grève pour les primes !

C'est malheureusement un classique du genre avec bon nombre de sélections africaines. Au lendemain de son match nul décroché en Namibie (1-1), lors de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, les joueurs de la sélection nigériane ont refusé d'embarquer dans l'avion qui doit les emmener à Sao Paulo, au Brésil, pour y disputer la Coupe des Confédérations. La raison de cette mutinerie ? Les Super Eagles entendent ainsi protester contre leur fédération qui ne leur a toujours pas versé certaines de leurs primes pour les éliminatoires au Mondial 2014. Les joueurs refusent la prime de 1 900 euros qui leur est proposée et en exige le double. Une requête à (...)

> Lire la suite

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Nigéria

AFP

CAF/présidence: le Nigeria demande

CAF/présidence: le Nigeria demande

AFP

Shell et Eni inculpés pour corruption au Nigeria

Shell et Eni inculpés pour corruption au Nigeria

AFP

La croissance du Nigeria en berne en 2016

La croissance du Nigeria en berne en 2016

grève

AFP

Kenya: un accord met fin au conflit social dans les hôpitaux

Kenya: un accord met fin au conflit social dans les hôpitaux

AFP

Guinée: réouverture des écoles après 3 semaines de grève

Guinée: réouverture des écoles après 3 semaines de grève

AFP

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

primes

AFP

CAN: le sélectionneur du Cameroun Hugo Broos se plaint des primes

CAN: le sélectionneur du Cameroun Hugo Broos se plaint des primes

AFP

CAN: grève de l'entraînement des joueurs de RD Congo

CAN: grève de l'entraînement des joueurs de RD Congo

AFP

Mali: grève des magistrats pour des hausses de salaires, d'indemnités et de nouvelles primes

Mali: grève des magistrats pour des hausses de salaires, d'indemnités et de nouvelles primes