mis à jour le

Palais de Justice : Attention aux arnaqueurs dans les taxis !

Las de l'arnaque dont ils étaient victimes par deux hommes avec la complicité du taximan, des clients se sont plaints auprès de la police. Une enquête a donc été ouverte et a permis de mettre la main sur les fautifs. Déférés au parquet, leur jugement a eu lieu le lundi 10 juin 2013 au Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo-Dioulasso. Prévenus pour vol, Raphael et Harouna ont comparu devant les juges.

Le taximan n'y était pas. Il résulte cependant que les deux prévenus dont Raphael, de nationalité étrangère et Harouna avaient un mode opératoire qui consistait à dépouiller le client (surtout ceux qui étaient en « boubous » de leurs biens. Avec bien entendu la complicité du taximan qui feignait ne pas avoir de monnaie ou encore simulait une panne technique. Dans ces man½uvres, le trio a encaissé au total 310 000 F CFA. En effet, au cours de l'instruction du dossier, le taximan et Harouna, ne reconnaissent pas les faits qui leur sont reprochés. Ce que confirme Raphael. Il soutient qu'il est le seul responsable de ces actes. Le parquet n'en est pourtant pas convaincu. « Le taximan ne peut ignorer ce qui se passait dans son véhicule. Il était sans doute au courant de cette louche affaire. Aussi, le fait d'en être au courant sans rien signaler est un délit », dit-il. Les deux acolytes, à en croire le parquet, sont des délinquants primaires. Cependant, indique le parquet, « ils méritent d'être punis avec 6 mois de prison ferme ». Leur défense va alors plaider en évoquant des circonstances atténuantes pour assortir la peine de sursis. Le tribunal a délibéré pour 12 mois de prison ferme contre eux.

Il menace de mort l'huissier de justice

Avec ses stagiaires, Maître Seck, un huissier de justice est allé au domicile de Yacouba pour lui notifier un acte. C'était en décembre 2012. Yacouba n'était pas chez lui à domicile, mais les minutes suivantes, il y sera. Alors, lorsqu'il aperçoit l'auxiliaire de justice, il lui dit ceci : « Je veux que vous sortiez de ma cour. Je n'ai rien à vous dire. Et si vous n'exécutez pas, je vais vous tuer ». C'est en ces termes que Yacouba a proféré des injures, menaçant du coup l'huissier de justice et ses stagiaires de mort. Interpellé pour ces faits, Yacoupa n'a jamais comparu à la barre. Le dossier a été jugé par défaut le lundi dernier. Pour le conseil des victimes, Yacouba est un récalcitrant. « Nous avons eu toutes les difficultés pour le faire comparaître », a-t-il informé devant le Tribunal. La défense va alors plaider à ce que le prévenu paye 1 F et 300 000 CFA pour les frais non compris dans les dépens. Le parquet a requis la condamnation de 12 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Le tribunal statuant par défaut l'a condamné à payer 1 F symbolique, 150 000 F CFA pour les dommages et intérêts, 300 000 F CFA d'amende ferme et une peine de 12 mois de prison.

Un « mécano » pas comme les autres

Ternte-trois ans et père de trois enfants, Issouf est domicilié au secteur 21 de Bobo-Dioulasso. Il était prévenu de vol d'engin. C'était en 2012, lorsque son client venait déposer sa moto pour réparation. Ce que Issouf fit. Une semaine, deux semaines, puis... trois mois, le propriétaire n'a pas fait signe de vie. Le mécano décide alors de l'utiliser à des fins personnelles. Malheureusement, il soutient avoir perdu l'engin par la suite. De l'avis du paquet, Issouf a plutôt vendu l'engin. Toujours est-il que des éléments montrent qu'il est responsable de la « perte », si perte il y a eu de l'engin. Dans sa réquisition, le substitut du procureur a requis une peine de 6 mois avec sursis. Le tribunal l'a condamné à un an de prison avec sursis.

Rassemblés par Bassératou KINDO

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

palais

AFP

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

AFP

Maroc: "c'est le Palais qui corrompt" pour Catherine Graciet

Maroc: "c'est le Palais qui corrompt" pour Catherine Graciet

AFP

En Libye, les palais de Kadhafi ne sont plus que ruines

En Libye, les palais de Kadhafi ne sont plus que ruines

justice

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

AFP

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

arnaqueurs

Actualités

Deux arnaqueurs arrêtés pour collecte de dons pour les blessés de Chaambi

Deux arnaqueurs arrêtés pour collecte de dons pour les blessés de Chaambi