mis à jour le

Opposition burkinabè : La journée nationale de protestation se précise

Le 21 mai 2013 en marge de la manifestation organisée par les partis affiliés au Chef de file de l'opposition, le CFOP, un rassemblement avait été annoncé. Il est finalement prévu pour se tenir le 29 juin 2013 sur toute l'entendue du territoire national. Et c'est pour donner plus de précision sur l'événement que le Chef de file de l'opposition a entretenu la presse nationale et internationale sur le sujet, le jeudi 13 juin 2013 à son siège.

C'est en compagnie de quatre chefs de partis membres du CFOP (Bénéwendé Sankara, Ouindélassida François Ouédraogo, Joseph Ouédraogo et Fidèle Hien) que Zéphirin Diabré a rencontré les journalistes.

Au menu des échanges qui ont duré plus d'une heure, « un point unique ». A savoir, « la journée nationale de protestation » qui se tiendra le 29 juin 2013.

Il s'agira, selon les organisateurs, de manifester aussi bien à Ouagadougou que dans le reste du pays contre la politique menée actuellement par l'exécutif. Notamment contre la mise en place du Sénat.

Les opposants à la signature !

Pour ce faire, une déclaration commune a été rédigée et soumise à la signature des 44 partis déclarés de l'opposition. A ce jour, 30 d'entre eux ont accepté de se prêter à l'exercice. Lequel aidera, selon le président de l'UPC, à un début de clarification entre opposition et majorité.

Dans les provinces les activités relatives à la journée nationale de protestation seront organisées par des « collectifs locaux » et dirigés par des responsables et des élus locaux de l'opposition.

« Face à un pouvoir qui n'écoute personne, qui campe sur son arrogance et sa suffisance, qui méprise l'opposition démocratique, c'est par une telle action conjuguée que nous pensons pouvoir faire entendre la voix de notre peuple », a estimé le conférencier.

Provocation

Pour les animateurs du point de presse, toutes les dispositions légales seront prises afin de donner à leur activité, l'écho recherché. Cependant, les opposants mettent en garde contre toute tentative malveillante et intrusive.

Et pour cause, disent-ils, des éléments d'informations leur parviennent, faisant cas de ce que « le CDP a déjà commencé un travail de sabotage à travers l'organisation de casseurs pour infiltrer la marche ».

Juvénal somé

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

opposition

AFP

Rwanda: Frank Habineza, voix d'une opposition étroitement contrôlée

Rwanda: Frank Habineza, voix d'une opposition étroitement contrôlée

AFP

RDC: pouvoir et opposition signent l'accord de sortie de crise

RDC: pouvoir et opposition signent l'accord de sortie de crise

AFP

RDC: pouvoir et opposition sont "pratiquement arrivés

RDC: pouvoir et opposition sont "pratiquement arrivés

protestation

AFP

Mali: sanction maintenue pour la Fédération de foot, malgré la protestation de la Fifa

Mali: sanction maintenue pour la Fédération de foot, malgré la protestation de la Fifa

AFP

Présidentielle en RDC : appel

Présidentielle en RDC : appel

AFP

Viol de Zouhoura: vent de protestation au Tchad avant la présidentielle

Viol de Zouhoura: vent de protestation au Tchad avant la présidentielle