mis à jour le

Le nouveau code de la presse sera voté avant la fin de l'année, selon Moustapha Diakhaté

Le nouveau code de la presse sera voté avant la fin de l'année 2013. C'est du moins, l'assurance donnée par Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar. Son groupe a reçu hier les acteurs de la presse, pour une journée d'information et de partage sur le contenu du nouveau code de la presse, déposé à l'Assemblée nationale depuis 2010. Ce code tarde à être voté du fait d'un point qui suscite de nombreuses réserves : la dépénalisation du délit de presse. Moustapha Diakhaté se veut rassurant. A ce propos, il a dit : " Nous sommes tous convaincus de la qualité de ce nouveau code de la presse et nous allons nous retrouver plus tard, entre députés de la majorité pour apprécier ensemble, les informations que nous avons collectées aujourd'hui ". Le président du Groupe parlementaire poursuit en soutenant : " Nous n'avons pas besoin d'agir contre ce nouveau code. Ce dont nous avons besoin, c'est d'agir afin d'assurer une meilleure politique économique et sociale aux entreprises de presse sénégalaises. Nous ferons donc tout, pour que ce nouveau code soit voté avant la fin de l'année ". La dépénalisation du délit de presse ne semble pas déranger Moustapha Diakhaté qui soutient: " La dépénalisation du délit de presse ne me pose aucun problème. Je suis personnellement très atteint, quand j'apprends qu'un journaliste est arrêté parce qu'il a commis un délit d'opinion ou pour offense au chef de l'Etat. Je considère cela comme un recul démocratique. Moustapha Diakhaté a été rassuré par ses hôtes lesquels, par la voix de Aly Fall, porte -parole du jour sont formels : " si ce texte est voté, ne sera plus journaliste qui veut, ni patron de presse qui veut ".

REWMI.COM/MK

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

presse

AFP

Algérie: la presse privée, née il y a 30 ans, craint pour sa survie

Algérie: la presse privée, née il y a 30 ans, craint pour sa survie

AFP

Macron dit "bye bye

Macron dit "bye bye

AFP

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

vote

AFP

Sud-est du Nigeria: vote calme malgré le boycott des pro-Biafra

Sud-est du Nigeria: vote calme malgré le boycott des pro-Biafra

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos