mis à jour le

L’urgence de la réforme anti-corruption

Points: 
Le projet de loi toujours chez le SGG
Protection des témoins, le laxisme du parquet

 «RÉTICENCE dans des administrations et organismes publics à livrer les informations, incapacité de réagir aux plaintes formulées, fragilité du positionnement dans le circuit législatif…». L’Instance centrale de prévention de la corruption ne se fait pas d’illusion quant à sa capacité à influer sur le processus de lutte contre le fléau.

Légende Image: 

L’urgence d’un cadre institutionnel est plus que palpable, pourtant, le projet de loi de l’Instance nationale de probité et de lutte contre la corruption (INPLC) est en examen depuis 2012. La société civile recense des milliers de plaintes, preuve que le citoyen a «désacralisé» la corruption

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

réforme

AFP

Tchad: une réforme constitutionnelle pour renforcer les pouvoirs du président

Tchad: une réforme constitutionnelle pour renforcer les pouvoirs du président

AFP

Afrique du Sud: le président appelle

Afrique du Sud: le président appelle

AFP

Réforme du code minier en RDC: Kabila convoque les opérateurs du secteur

Réforme du code minier en RDC: Kabila convoque les opérateurs du secteur