mis à jour le

Des salafistes intègrent le jeu politique

Points: 
Abou Hafs et d'autres regagnent le Parti de la renaissance et de la vertu
Ils ont accepté de travailler dans le cadre des institutions
Le PJD ne sera désormais plus le seul parti à référence islamiste

Plusieurs salafistes ont officiellement rejoint le parti de la Renaissance et de la vertu (PRV) de Mohamed El Khalidi. Le dialogue, lancé par celui-ci avec le courant salafiste, a commencé à donner ses fruits. En effet, l’une des figures de proue du salafisme Abou Hafs, alias Mohamed Abdelouahab Rafiki, en compagnie d’autres, a décidé d’intégrer le PRV. D’ailleurs, le dernier conseil national de cette formation, tenu à Salé, a validé leur intégration officielle.

Légende Image: 

Mohamed El Khalidi, secrétaire général du Parti de la renaissance et de la vertu, est arrivé à convaincre des militants du courant salafiste à intégrer sa formation. Son objectif est de dénouer la crise de confiance avec l’Etat et les amener à participer à la vie politique du pays

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

salafistes

AFP

Au Maroc, le come-back des salafistes

Au Maroc, le come-back des salafistes

AFP

Soutenir Sissi pour survivre, le pari difficile de salafistes égyptiens

Soutenir Sissi pour survivre, le pari difficile de salafistes égyptiens

AFP

Maroc: une grâce de détenus salafistes en butte aux craintes sécuritaires

Maroc: une grâce de détenus salafistes en butte aux craintes sécuritaires

jeu

AFP

Maroc: Benatia "renonce"

Maroc: Benatia "renonce"

AFP

Nigeria: l'opérateur sud-africain MTN a fait le jeu de Boko Haram, estime le président Buhari

Nigeria: l'opérateur sud-africain MTN a fait le jeu de Boko Haram, estime le président Buhari

AFP

Le nzango, jeu d'enfant congolais en quête de reconnaissance sportive

Le nzango, jeu d'enfant congolais en quête de reconnaissance sportive

politique

Opinion

Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice

Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice

AFP

Gabon: le dialogue politique voulu par Bongo se précise, sans Ping

Gabon: le dialogue politique voulu par Bongo se précise, sans Ping

AFP

Afrique du Sud: un budget très politique devant le Parlement

Afrique du Sud: un budget très politique devant le Parlement