mis à jour le

POLITIQUE: Guérir les plaies du Soudan du Sud

JUBA, 10 juin (IPS) - Susana Apai Wani vit comme une veuve depuis plus de deux décennies que son mari, James Wani, a été arrêté en 1992 par un policier qui l'a accusé d'avoir collaboré avec le Mouvement de libération du peuple soudanais (SPLM, son sigle anglais), qui était un mouvement politique rebelle à l'époque.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

Soudan

AFP

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

AFP

Bouffée d'espoir

Bouffée d'espoir

AFP

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire