mis à jour le

Les troubles en Turquie ont fait cinq morts et près de 5.000 blessés.

Le bilan des affrontements opposant la police anti-émeute turque aux manifestants s’est alourdi jeudi à cinq morts, un protestataire de 26 ans ayant succombé des suites de ses blessures, rapporte la presse occidentale.
Pendant plusieurs jours les médecins ont fait tout leur possible pour sauver la vie d’Ether Sarisuluk, 26 ans, qui a reçu un grave traumatisme cranio-cérébral le 1er juin à Ankara, a indiqué l’avocat de la famille de la victime.
Le bilan précédent faisait état de quatre morts, dont un policier.
Depuis près de deux semaines, la Turquie est secouée par des manifestations antigouvernementales. Les rassemblements ont débuté à Istanbul, quand des habitants sont descendus dans la rue pour protester contre la destruction du parc de Gezi. Suite à la répression violente de cette action, la contestation s’est diffusée à 48 villes du pays.

Erdogan avertit 

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a lancé jeudi un « dernier avertissement » aux manifestants qui occupent le parc Gezi d’Istanbul, les appelant à quitter les lieux, rapporte la chaîne turque NTV.
« Des groupes illégaux opèrent dans le parc de Gezi. Je m’adresse à mes frères et mes s½urs, aux défenseurs de la nature: laissez-nous seuls avec ces organisations terroristes (...). Nous sommes restés patients jusqu’à présent mais la patience touche à sa fin. Je lance mon dernier avertissement : mères, pères, s’il vous plaît retirez vos enfants de là », a déclaré le chef du gouvernement turc.

Les manifestants accusent les autorités de mener une politique d’islamisation de ce pays laïque et d’ingérence dans la vie des citoyens. Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a pour sa part déclaré lundi dernier que ces manifestations étaient l’½uvre de « groupes radicaux » et qu’elles ne reflétaient pas les aspirations du peuple turc.
Selon un bilan actualisé, les troubles en Turquie ont fait pour le moment près de 5.000 blessés.
Mardi 11 juin, la police antiémeute a tiré des gaz lacrymogènes et fait usage de canons à eau pour disperser des manifestants réunis sur la place Taksim à Istanbul.

Selon un bilan actualisé, les troubles en Turquie ont fait pour le moment cinq morts et près de 5.000 blessés.

Turquie

AFP

Somalie: des blessés de l'attentat de Mogadiscio soignés en Turquie

Somalie: des blessés de l'attentat de Mogadiscio soignés en Turquie

AFP

Maroc: un an de prison pour avoir célébré l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie

Maroc: un an de prison pour avoir célébré l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie

AFP

Libye: la Turquie rouvre son ambassade

Libye: la Turquie rouvre son ambassade

morts

AFP

Un attentat suicide attribué

Un attentat suicide attribué

AFP

RDC: cinq morts dans un accident du cortège du président Kabila

RDC: cinq morts dans un accident du cortège du président Kabila

AFP

Guinée: 2 morts dans des heurts entre manifestants et forces de l'ordre

Guinée: 2 morts dans des heurts entre manifestants et forces de l'ordre