mis à jour le

Enfants soldats : le Mali sur la liste noire de l'ONU

La guerre au Mali a notamment porté préjudice aux enfants. Selon l'ONU, les enfants maliens sont enrôlés dans tous les groupes armés présents dans le pays. Un constat alarmant mis en exergue dans le rapport des Nations-Unies publié mercredi 12 juin. « D'après l'Organisation des Nations unies, le Mali fait désormais partie avec la Syrie, la République centrafricaine et la RDC des pays les plus problématiques en ce qui concerne la place des enfants dans les conflits armés », rapporte RFI. Ce qui vaut au pays sa première entrée dans la liste noire de l'ONU.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

enfants

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

soldats

AFP

Boko Haram: au moins trois soldats tués dans le nord-est du Nigeria

Boko Haram: au moins trois soldats tués dans le nord-est du Nigeria

AFP

Embuscade au Niger mercredi: 4 soldats nigériens tués et 8 blessés

Embuscade au Niger mercredi: 4 soldats nigériens tués et 8 blessés

AFP

Niger: la mort de soldats américains révèle leur présence au Sahel

Niger: la mort de soldats américains révèle leur présence au Sahel

Mali

AFP

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011