mis à jour le

Slim Riahi n’a pas payé pour la libération de Borhène Bsaiess

Des médias ont relayé jeudi 13 juin 2013 une information selon laquelle Slim Riahi, président du parti de l’Union Patriotique Libre (UPL) et du Club Africain, aurait avancé un chèque d’un montant de 200 mille dinars en caution pour la libération de Borhène Bsaiess.

Tuniscope

Ses derniers articles: Parents, élèves, responsables et commerçants, tous vivent au rythme de la rentrée scolaire  Vidéo: Le Mouvement Wafa cherche  Un sexagénaire polonais meurt noyé 

libération

AFP

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

AFP

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

AFP

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur détenu depuis 100 jours

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur détenu depuis 100 jours

Tunisie

AFP

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

société

AFP

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

AFP

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

AFP

RDC: Kabila veut "renforcer son pouvoir", selon la société civile

RDC: Kabila veut "renforcer son pouvoir", selon la société civile