mis à jour le

Violence dans les stades: Ouzzine chez la police

La violence dans les stades s'est transformée en un phénomène “inquiétant” qui “altère l'image du Maroc”, souligne le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Ouzzine : “Nous sommes face à un phénomène inquiétant sans aucun rapport avec le spectacle et le sport, un phénomène qui nous embarrasse tous et qui altère l'image du Maroc”, a dit le ministre à l'ouverture du premier colloque sur la lutte contre la violence dans les stades, organisé par l'Institut Royal de Police. Le phénomène a besoin d'une véritable approche sociologique pour appréhender ce comportement “très complexe” qui met l'individu sous l'emprise du groupe, a-t-il fait remarquer, estimant que dans certains cas signalés, la violence dans les stades n'est qu'un “alibi” dont se servent certains groupes aux fins sans lien avec la compétition sportive pour “se livrer à des actes de vandalisme”. Tout en soulignant l'importance du volet sécuritaire dans le traitement de ce phénomène, le ministre a mis en avant le rôle de la sensibilisation en impliquant la famille, les clubs et la société civile, du fait qu'on “ne peut pas compartimenter cette approche” qui doit être “globale”, “intégrée” et “en phase” avec l'évolution de la société. La sécurité est “un atout majeur” pour l'image du Maroc, qui s'apprête à accueillir des tournois d'envergure internationale, comme le Mondial des Clubs en 2013 et 2014 et la CAN-2015, a-t-il insisté, rappelant que la stabilité est étroitement liée à l'investissement et, donc, au développement.

 

violence

AFP

Centrafrique: le pape François appelle

Centrafrique: le pape François appelle

AFP

Le pape François appelle la Centrafrique

Le pape François appelle la Centrafrique

AFP

Le pape lance un appel

Le pape lance un appel

police

AFP

Nigeria: la police "invite" le président du Sénat

Nigeria: la police "invite" le président du Sénat

AFP

Sénégal: un étudiant tué dans des affrontements avec la police

Sénégal: un étudiant tué dans des affrontements avec la police

AFP

Centrafrique: une marche d'opposants dispersée par la police

Centrafrique: une marche d'opposants dispersée par la police