mis à jour le

Mali : Bamako sous pression pour un accord avec les rebelles touareg

Mercredi soir, le régime de Bamako a affirmé qu'il était prêt à "signer le document de paix" si quelques amendements y étaient apportés.

Le chef de la diplomatie du Burkina Faso, pays médiateur dans la crise malienne, est arrivé mercredi à Bamako pour tenter d'arracher l'accord des autorités maliennes au compromis conclu avec les rebelles touareg occupant Kidal, dans le nord du Mali. Le ministre Djibrill Bassolé et des diplomates (ONU, Union africaine, Union européenne, France, entre autres), qui appuient les négociations engagées à Ouagadougou depuis le week-end dernier. La délégation s'entretiendra avec le président malien par intérim, Dioncounda Traoré pour lever les derniers blocages, a indiqué l'un de ses membres. Un accord doit permettre un retour de l'armée malienne dans la ville de Kidal (nord-est), jusque-là refusé par les mouvements armés touareg, dans la perspective de la présidentielle prévue le 28 juillet dans tout le Mali, une élection jugée cruciale par la communauté internationale. Mais la signature, attendue mardi, a dû être retardée du fait des autorités maliennes, qui veulent retoucher le document d'ores et déjà accepté par la délégation conjointe touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA).
REWMI.COM/CAD Avec AFP

Mali

AFP

Le fils de l'otage au Mali Sophie Pétronin espère aller la voir bientôt

Le fils de l'otage au Mali Sophie Pétronin espère aller la voir bientôt

AFP

Otage française au Mali : l'exécutif répond aux critiques de la famille

Otage française au Mali : l'exécutif répond aux critiques de la famille

AFP

Ibrahim Boubacar Keïta officiellement élu pour un second mandat

Ibrahim Boubacar Keïta officiellement élu pour un second mandat

Bamako

AFP

Mali: arrestation d'un commando de trois hommes qui "planifiait des attaques"

Mali: arrestation d'un commando de trois hommes qui "planifiait des attaques"

AFP

Fosses communes au Mali: Bamako reconnaît l'implication de militaires

Fosses communes au Mali: Bamako reconnaît l'implication de militaires

AFP

Mali: l'ex-président "ATT" de retour

Mali: l'ex-président "ATT" de retour

accord

AFP

Soudan du Sud: le nouvel accord de paix accueilli avec prudence

Soudan du Sud: le nouvel accord de paix accueilli avec prudence

AFP

Soudan du Sud: les belligérants signent un nouvel accord de paix

Soudan du Sud: les belligérants signent un nouvel accord de paix

AFP

Soudan du Sud: les belligérants signent un accord de paix

Soudan du Sud: les belligérants signent un accord de paix