mis à jour le

Constitution : Le carton jaune des experts brandi au nez Marzougui

 Un groupe d’experts de droit constitutionnel a livré, mercredi 12 juin , au président provisoire de la République Moncef Marzougui, une lecture très critique de certains articles litigieux du projet de Constitution.
Ces articles, selon ces experts, doivent être améliorés et modifiés aussi bien dans la forme que dans le fond.

A l’issue d’une rencontre , Chafik Sarsar, expert de droit constitutionnel a relevé certaines lacunes dans la rédaction du projet de la nouvelle Constitution notamment dans le chapitre dédié aux droits et libertés, estimant, à cet égard, indispensable de supprimer des articles et d’en améliorer certains autres.
Ce projet, a-t-il encore critiqué, n’établit pas un véritable équilibre entre les pouvoirs, ce qui exige, à ses yeux, de se rattraper, à travers l’adoption de certaines techniques constitutionnelles garantissant l’équilibre requis.
Sarsar a, également, souligné la nécessité de réviser les dispositions transitoires et finales, notamment en ce qui concerne les mécanismes et techniques consacrant, à la fois, l’Etat de droit et des institutions et le droit de recours en matière des dispositions définies dans le draft de Constitution, dans un délai de trois ans.

Pour Sadok Belaid, cette rencontre se veut une occasion pour apporter des améliorations dans le projet de Constitution, faisant remarquer que ces améliorations ne manqueront pas de contribuer à élaborer une version consensuelle qui répond aux aspirations du peuple tunisien et aux objectifs de la révolution.
Le groupe d’experts de droit constitutionnel comprend Iyadh Ben Achour, Ghazi Ghrairi, Ahmed Soussi, Chafik Sarsar, Sadok Belaid, Mohamed Messaâdi, Ghazi Jribi et Ahmed Ouerfelli.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Constitution

AFP

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

AFP

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

experts

AFP

Les experts de l'ONU tués en RDC induits en erreur par une fausse traduction

Les experts de l'ONU tués en RDC induits en erreur par une fausse traduction

AFP

RDC : l'ONU nomme ses experts pour le Kasaï sous le regard de Kinshasa

RDC : l'ONU nomme ses experts pour le Kasaï sous le regard de Kinshasa

AFP

RDC: l'ONU va envoyer des experts pour enquêter sur les violences au Kasai

RDC: l'ONU va envoyer des experts pour enquêter sur les violences au Kasai