mis à jour le

Les gardes forestiers, seuls pour éteindre l’incendie dans les 17000 hectares de Jebal Chambi !

Un immense feu de forêt a été déclenché aujourd'hui 12 juin depuis 11 heures du matin dans le massif montagneux de Chambi (17 000 hectares) dans le gouvernorat de Kasserine. Ni l'armée ni la garde nationale ne sont en train d'éteindre l'incendie de plus en plus répandu à cause du vent. En ce moment même, la hauteur du feu a atteint deux mètres selon M. Amor Mbarki, chef d'arrondissement des forêts de Kasserine. D’après ce dernier, seuls les gardes forestiers au nombre de 50, avec 4 ingénieurs et 10 techniciens sont sur place pour éteindre le feu avec un seul camion devancé par un char de l'armée pour éviter les mines déposées par les présumés terroristes. M. Mbarki a contacté la protection civile depuis ce matin et elle n'est toujours pas sur les lieux.

Rappelons que le premier incendie du 12 mai qui a duré plus de 15 jours, achevé par la pluie, 200 hectares ont été détruits. L'armée et la garde nationale n'ont pas intervenu contrairement à ce qui a été annoncé dans les médias. Pour M. Mbarki, ces incendies sont dus aux opérations de l'armée (en tirant le feu en pleine forêt). Un rapport préliminaire a été fait par les gardes forestiers et il sera examiné puis envoyé bientôt au ministère de l'environnement.

Nawaat

Ses derniers articles: Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?  En Tunisie, le "plus grand drapeau au monde" ne fait pas l’unanimité  Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée