mis à jour le

Kenya: six morts, dont des enfants, dans l'attaque d'un pick-up

Six personnes, dont des enfants qui revenaient de l'école, sont mortes dans l'attaque de leur véhicule par des hommes armés non identifiés, survenue dans une région du nord-est kényan frontalière de la Somalie, a-t-on appris mercredi de source policière.

L'attaque s'est déroulée mardi soir dans le département de Mandera, chroniquement instable, dans une zone appelée Takaba.

"Les survivants nous ont dit qu'ils avaient été attaqués par des hommes armés surgis de la brousse, qui ont criblé le véhicule de balles," a raconté le chef de la police locale, Joseph Tenai.

Selon lui, quatre décès ont été rapportés dès mardi soir, et deux autres corps ont été retrouvés mercredi matin.

Depuis l'attaque, quatre autres personnes sont toujours portées disparues, a ajouté le responsable policier.

Les régions kényanes frontalières de la Somalie, comme celle de Mandera, font régulièrement l'objet d'attaques non revendiquées aux motivations peu claires.

Depuis que le Kenya a lancé, fin 2011, son armée à la poursuite des islamistes shebab dans le sud somalien, forces de l'ordre, mais aussi restaurants et bars ont notamment été ciblés. Les autorités kényanes imputent généralement les attaques aux shebab, qui ne les revendiquent cependant pas.

AFP

Ses derniers articles: Ils font Lagos: comment imaginent-ils la mégapole dans 50 ans?  Nigeria: Lagos, 20 millions d'habitants et 50 ans de chaos urbain  La Zambie empêche l'entrée d'un opposant sud-africain