mis à jour le

Soudan du Sud : Amnesty International dénonce les crimes de guerre

Un rapport d'Amnesty International, publié mardi 11 juin, accuse l'armée soudanaise de pratiquer la politique de terre brûlée. Une stratégie mise en place pour éradiquer le SPLM-Nord, une rébellion qui prône la libération du Soudan. Elle porte, cependant, préjudice à la population quelque peu prise en otage entre les deux parties. « L'armée bombarde de façon indiscriminée les villages de civils, n'hésitant pas ensuite à les brûler. Le but de telles manoeuvres est, selon l'ONG, de pousser la population civile à fuir ces zones », rapporte RFI.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Soudan

AFP

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

AFP

Bouffée d'espoir

Bouffée d'espoir

AFP

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

crimes

AFP

Mali: l'armée accusée de crimes de guerre, des groupes armés de crimes contre l'humanité

Mali: l'armée accusée de crimes de guerre, des groupes armés de crimes contre l'humanité

AFP

Tanzanie: un journaliste libéré après avoir plaidé coupable de crimes économiques

Tanzanie: un journaliste libéré après avoir plaidé coupable de crimes économiques

AFP

Darfour: le Soudan ouvre une enquête sur les crimes commis par le régime de Béchir

Darfour: le Soudan ouvre une enquête sur les crimes commis par le régime de Béchir

guerre

AFP

A Bangui, la course de pirogues reprend ses droits sur la guerre

A Bangui, la course de pirogues reprend ses droits sur la guerre

AFP

A Humera, les stigmates de la guerre au Tigré

A Humera, les stigmates de la guerre au Tigré

AFP

Ethiopie: Abiy Ahmed, de Nobel de la paix

Ethiopie: Abiy Ahmed, de Nobel de la paix