mis à jour le

Mali : le gouvernement prêt à signer l'accord avec le MNLA

Depuis samedi dernier, le président burkinabé Blaise Compaoré fait office de médiateur entre les autorités maliennes et les deux groupes armés présents à Kidal, à savoir le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et le Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA). Le gouvernement malien a déclaré mardi à l'AFP être prêt à signer ce mercredi l'accord chapeauté par le médiateur de la sous-région « si l'autre partie (le MNLA) prend en compte quelques amendements, qui ne sont d'ailleurs pas de nature à dénaturer le texte initial ». Le MNLA et le HCUA sont également prêts à signer le pacte de paix si l'armée malienne s'engage à mettre fin aux bavures et aux exactions perpétrées contre les populations touaregs et arabes, rapporte LeParisien.fr.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mali

AFP

Quatre ans après Serval, le Mali toujours dans la tourmente

Quatre ans après Serval, le Mali toujours dans la tourmente

AFP

-M- de retour en 2017 avec un album et une tournée au son du Mali

-M- de retour en 2017 avec un album et une tournée au son du Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

Côte d'Ivoire: accord entre mutins et gouvernement

Côte d'Ivoire: accord entre mutins et gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: un nouveau gouvernement dans la continuité

Côte d'Ivoire: un nouveau gouvernement dans la continuité

prêt

AFP

L'Egypte obtient un prêt de 2 milliards de dollars

L'Egypte obtient un prêt de 2 milliards de dollars

AFP

Le Soudan du Sud prêt

Le Soudan du Sud prêt

AFP

Tchad: "Le peuple prêt pour le changement", selon un chef de la société civile

Tchad: "Le peuple prêt pour le changement", selon un chef de la société civile