mis à jour le

Humeurs : Je me suis toujours méfié

Par Ali Gannoun

***Elle manque de tout
Deux amis discutent d’Ennahdha. Le premier a dit au second : wallahi Ennahdha na9sinha el cadres. 9am ethani 9allou, na9sinha kader, wa3jali, wefranette, w thaw…

***Circonstance aggravante
Je me suis toujours méfié de Abbou. Chaque jour il confirme qu’il n’est pas fréquentable. Aujourd’hui il est carrément dangereux!
Circonstance aggravante, il est marié à sa jumelle !!

***Ya si Iadh
Ya si Iadh, est ce que vous appelez la manigance, l’inculture, la ghoura, la castration intellectuelle, la mauvaise foi, la malhonnêteté etc une science?
Si tel est le cas , elle ne peut être que la science des imbéciles dont Khedhr est le porte drapeau…

Dispositions transitionnelles : I.Ben Achour accuse H.Khedher d'avoir inventé une nouvelle science !!!!

***Encore un rat qui se prend pour un lion….
Me Mohamed Cherif Jebali a été victime d'une tentative de kidnapping. Selon une publication sur sa page facebook, un des agresseurs s'est fait passer pour un agent de police.

***La croyance n’est pas une certitude
Aucune révision constitutionnelle ne peut porter atteinte à l'Islam en tant que religion de l'État !!
L’état n’a pas de religion. L’état a des lois et des règles pour le faire marcher et faciliter la vie de ses citoyens. Ces règles et ces lois sont universelles et ne favorisent aucune personne, aucun groupe et aucune région
La religion est strictement personnelle et elle n’est pas unique. Et parce qu’elle n’est pas unique, elle ne peut être utilisée pour écrire les lois de républiques.
Une constitution ne peut être dictée par des concepts religieux . Si tel est le cas, elle ne peut être acceptée car la croyance n’est point une certitude.
***Histoire de bac..
Avant de passer mon bac le siècle dernier, et par superstition, je suis allé rendre visite à une ruine de zaoui où est supposée être enterrée une sainte. C’était de coutumes dans mon village et je n’avais pas les mêmes convictions religieuses qu’aujourd’hui. J’ai pris deux petits cailloux que j’ai gardés jusqu’à la fin des examens. Il en était de même pour un certain nombre d’amis.
Le hasard, la baraka et essentiellement le travail nous ont permis de réussir. Plus tard, la ruine est devenue une maison personnelle et les visites se sont arrêtées mais les gens continuent toujours à réussir quand même !

***Sourire de femme 

Une femme lui sourit et il oublie toutes ses angoisses…
Bonjour les artistes philosophes…
!..AH..!

Oublions les cons avec ce petit cadeau pour nos lecteurs 

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes