mis à jour le

Baccalauréat 2013 : ATMOSPHERE STUDIEUSE

Des examens spéciaux seront organisés en octobre pour les candidats des régions septentrionales en cours de sécurisation

Les épreuves du baccalauréat 2013 ont démarré hier là où il est possible d’organiser des examens. L’effectif total des candidats au bac de cette année est de 112503, dont 2355 candidats du cycle arabe et 23554 candidats libres (CL).  Au bac général, ils sont 109.160 candidats contre 3343 postulants pour le bac technique. Tous ces candidats sont encadrés par 8476 surveillants.

On dénombre 55.836 candidats dans le district de district de Bamako,  dont  25.339 inscrits à l'académie de la rive gauche et 27202 à l'académie de la rive droite.

Rappelons que les pôles de correction des feuilles d’examens  sont  Kayes (académies d’enseignement de Kayes, Nioro et Kita), Koulikoro (académies d’enseignement de Koulikoro et de Kati), Sikasso (académies d’enseignement de Sikasso, Koutiala et Bougouni), Ségou (académies d’enseignement de Ségou et de San), Mopti (académies d’enseignement de Mopti, Douentza et Tombouctou), ainsi que les pôles d'examens de l'académie de la rive gauche et de l'académie de rive droite de Bamako.

Des examens spéciaux seront organisés en octobre pour les candidats des régions septentrionales en cours de sécurisation par l'armée malienne et ses alliés. Ces centres d'examens seront définis en temps opportun.

Le ministre de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Bocar Moussa Diarra, a visité tôt hier les centres d’examen du lycée « Mamadou M’Bodj » de Sébénikoro (LMBS), du lycée « Marie Saint Claire » (LMSC), à Hamdallaye ACI 2000, de l’Ecole fondamentale la « Paix » et du « Groupe scolaire quartier Mali » pour vérifier le bon déroulement des épreuves.

Après avoir visité  quelques salles de classe du lycée « Mamadou M’Bodj » pour féliciter et encourager les candidats, c’est à 8 heures que Bocar Moussa Diarra a ouvert la première enveloppe des sujets d'examen du baccalauréat 2013 dans  la salle N°462 de ce centre.

« Après une année bien remplie, nous sommes venus vous féliciter, souhaiter beaucoup de succès, de réussite et vous assurer notre soutien, appui ainsi qu’à vos enseignants, car vous avez rendu facile le travail à vos enseignants durant l’année scolaire. A votre tour nous espérons que vous allez réaliser un bon score et  une excellente performance », a déclaré le ministre Diarra en s’adressant aux candidats. 

Des consignes fermes ont été données pour éviter, sinon prévenir, d’éventuels cas de fraude ou de fuite de sujet. Le ministre  a  invité tous les responsables scolaires et sécuritaires à s’impliquer, à être solidaires et vigilants pour empêcher ces mauvaises pratiques. Il a aussi démenti les rumeurs sur des fuites de sujets au DEF et recommandé aux différents responsables scolaires et sécuritaires de redoubler de vigilance pour  que tout se passe bien. 

 Outre les membres de son cabinet, le directeur du centre national des examens et des concours de l’Education (CNECE), Hassimi Adama Touré, le directeur national de l’Enseignement secondaire général, Bakary Casimir Coulibaly, ses homologues de l’Enseignement fondamental, Mamadou Diabaté, de l’Enseignement technique et professionnel, Oumar Maiga, l’inspecteur en chef de l’inspection générale de l’Education, Mamadou Kéita, la directrice de l’Académie de la Rive gauche, Mme Diawara Djènèbou Koné, son homologue de la Rive droite, Mme Dicko Balissa Cissé, ainsi que plusieurs autres responsables scolaires et sécuritaires ont suivi la visite du ministre.

S. Y. WAGUE

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

baccalauréat

Mauvaise note

Au Libéria, un seul lycéen sur 42.000 a obtenu le baccalauréat en 2016

Au Libéria, un seul lycéen sur 42.000 a obtenu le baccalauréat en 2016

Scandale

Afrique du Sud: l'étonnante épreuve du bac d'art dramatique

Afrique du Sud: l'étonnante épreuve du bac d'art dramatique

Recul

L'apartheid n'est pas fini dans les écoles sud-africaines

L'apartheid n'est pas fini dans les écoles sud-africaines

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013