mis à jour le

Malicki Zoromé : Un inventeur au service de l'éducation

L'on entend parfois dire que ''les chercheurs qui cherchent, on en trouve...'' Avec ''lui'', l'idée qui se dégage, c'est que des chercheurs qui trouvent, il y en a. ''Lui'', c'est Malicki Zoromé, un jeune entrepreneur burkinabè installé au Canada, où Il évolue dans le domaine des technologies de l'information et de la communication. Après plusieurs années de recherche, lui et son équipe ont mis au point ce qu'ils appellent « une solution révolutionnaire pour la gestion intégrée et synergique de l'éducation ».

Lorsqu'il évoque son parcours qui l'a conduit du Burkina au Canada, Malicki Zoromé a parfois le sourire (forcé) quant il aborde les difficultés auxquelles il dit avoir été confronté.

Il préfère d'ailleurs ne pas trop s'attarder sur ce point. Mais l'on devine aisément dans ses propos, que le chemin a été long et semé d'embûches.

Constat d'un système éducatif en crise

Titulaire d'un ''MBA'' et d'autres titres académiques, c'est sans aucun doute un passionné, qui aime les idées à forte valeur ajoutée ; et c'est tout naturellement qu' il s'est lancé avec succès dans la recherche de solution aux problèmes de l'éducation : un passage obligé pour accéder au monde de la connaissance.

Mais comment s'y prendre convenablement dans un environnement où tout le monde s'accorde à reconnaitre que le système éducatif en Afrique de manière générale et au Burkina en particulier est dans le creux de la vague ?

Violences, manque de suivi, baisse du rendement, démotivation... Autant de problèmes qui assombrissent le tableau.

Une solution ntic

Grâce à une plate-forme baptisée ''easyschool'', les auteurs offrent aux différents acteurs du système éducatif de garder permanemment le contact, en vue de créer les conditions d'un meilleur encadrement des apprenants.

De manière concrète cette solution logicielle, une fois intégrée dans le mode de fonctionnement de l'établissement partenaire, permet par exemple aux surveillants de suivre et de vérifier l'assiduité des élèves et d'en informer automatiquement les parents grâce à un système de message électroniques. Idem pour les notes des élèves qui sont mieux contrôlées.

En outre, elle permet aux responsables de lycées et collèges d'être eux-mêmes au parfum de la gestion quotidienne de leur maison. C'est donc une approche de modernisation qui est proposée en accès web.

Malicki Zoromé lui veut y croire. Et le prix UEMOA IT AWARD 2012 du meilleur système d'information et de communication remporté au Burkina, constitue une dose supplémentaire de motivation qui le pousse à aller à la conquête de l'Afrique pour proposer son projet.

Juvénal Somé