mis à jour le

Mondial-2014: le Togo va affronter la Libye à Tripoli

Le Togo va affronter la Libye à Tripoli vendredi pour la cinquième journée des éliminatoires (zone Afrique) du Mondial-2014, malgré les appréhensions de certains joueurs, a indiqué mardi à l'AFP Amavi Patatou, porte-parole de la Fédération togolaise de football (FTF).

Initialement prévue à Benghazi, la rencontre a été délocalisée par la Fédération internationale de football (FIFA) à la demande de la fédération togolaise, pour des raisons de sécurité.

"Nous irons à Tripoli pour le match contre la Libye vendredi prochain", a déclaré M. Patatou. "Notre souhait est que le match se joue dans un autre pays, mais nous n'avons plus d'autres arguments pour convaincre la FIFA", a-t-il ajouté.

"Le Togo a une situation toute particulière. Nous n'avons pas encore oublié l'attaque de Cabinda. Mais nous irons à Tripoli, même si certains cadres de l'équipe refusent de faire le déplacement", a-t-il précisé.

Le 8 janvier 2010, le bus transportant la délégation togolaise à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2010) avait été mitraillé dans l'enclave angolaise de Cabinda par des séparatistes, faisant 2 morts parmi ses membres.

Le 7 juin, la Libye a joué face à la RD Congo son premier match à domicile (à Tripoli) depuis le déclenchement de la révolution libyenne, en février 2011, lors de la 4e journée de des qualifications Afrique du Mondial-2014.

La Libye devait accueillir la CAN-2013, mais l'édition a été échangée avec l'Afrique du Sud, hôte prévu de la CAN-2017, en raison du conflit armé de 2011.

Togo

AFP

Législatives sans heurts au Togo

Législatives sans heurts au Togo

AFP

Législatives sous haute tension au Togo

Législatives sous haute tension au Togo

AFP

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Libye

AFP

Oliviers arrachés, interdiction d'exporter, manque de moyens: l'oléiculture menacée en Libye

Oliviers arrachés, interdiction d'exporter, manque de moyens: l'oléiculture menacée en Libye

AFP

Avant Palerme, le Premier ministre Sarraj réclame une position commune sur la Libye

Avant Palerme, le Premier ministre Sarraj réclame une position commune sur la Libye

AFP

L'émissaire de l'ONU en Libye sceptique sur des élections avant la fin de l'année

L'émissaire de l'ONU en Libye sceptique sur des élections avant la fin de l'année

Tripoli

AFP

Libye: cinq morts dans de nouveaux combats entre milices rivales au sud de Tripoli

Libye: cinq morts dans de nouveaux combats entre milices rivales au sud de Tripoli

AFP

Libye: Conte

Libye: Conte

AFP

Libye: le gouvernement d'union annonce un nouveau cessez-le-feu

Libye: le gouvernement d'union annonce un nouveau cessez-le-feu