mis à jour le

Université de Ouagadougou : Journées portes ouvertes de l'Institut de Génie de l'Environnement et du Développement Durable (IGEDD)

L'Institut de Génie de l'Environnement et du Développement Durable (IGEDD) de l'Université de Ouagadougou organiser du 21 au 23 juin ses premières journées. Pourquoi un tel événement, comment va-t-elle se passer ? Les explications du président du comité d'organisation, le Pr Alfa Oumar DISSA, co-responsable pédagogique de l'IGEDD.

Pouvez-vous nous présenter l'Institut de Génie de l'Environnement et du Développement Durable ?

L'Institut de Génie de l'Environnement et du Développement Durable (IGEDD) est un pôle de formation à vocation à la fois professionnelle et internationale développé au sein de l'Unité de Formation et de Recherche en Sciences Exactes et Appliquée (UFR/SEA) de l'Université de Ouagadougou. Il forme des spécialistes ayant des compétences de haut niveau dans l'ensemble des domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Au demeurant, il participe au renforcement des capacités dans ces domaines à travers des formations à la carte, l'organisation de colloques et de conférences etc.

Les différentes offres de formation de l'IGEDD permettent aux étudiants formés d'être aussitôt opérationnels grâce à un mécanisme d'apprentissage et d'acquisition de compétences en parfaite harmonie avec le monde professionnel. D'une part le personnel enseignant est étoffé par une proportion très importante et variée de professionnels expérimentés dans leur domaine d'intervention, et d'autre part des modules d'immersion professionnelle comme les « projets tutorés » ont été introduits pour que la formation des étudiants se déploie conjointement dans le monde professionnel.

L'IGEDD, c'est aussi une équipe pédagogique dynamique formé d'enseignant-chercheurs qualifiés et de domaines de compétence très variés. Nous sommes l'un des établissements pionniers en matière de Formation Ouverte et à Distance (FOAD) et nos apprenants sont originaires d'une vingtaine de pays qui sont essentiellement des pays d'Afrique Subsaharienne, mais aussi des pays ayant en partage le français (les Caraïbes, le Maghreb, le Proche et moyen Orient et même l'Europe Occidental)

En somme, l'IGEDD contribue à créer un vivier de compétences essentielles pour l'Environnement, l'Energie, l'Eau et le Développement Durable et les différentes formations offrent des débouchés sur de nombreux secteurs d'activités singulièrement les services de management des risques (Qualité-Sécurité-environnement, Hygiène-santé-sécurité) au sein des Entreprises, Collectivités, Administration, les Hôpitaux et Cliniques, les Sociétés Minières, d'Assurances et d'Ingénierie de la Sécurité, les ONG et Bureaux d'Etude, de conseils et de contrôles. Et à tout cela s'ajoutent, bien évidemment, les sociétés d'ingénierie en énergie et/ou énergies renouvelables et des Technologies de l'Eau et de l'Assainissement.

Pourquoi des « Journées de l'Institut du Génie de l'Environnement et du Développement Durable » ?

Dans un contexte où l'accès à un emploi fiable et durable se fait sentir de façon recrudescente, il était plus que qu'opportun qu'un institut à envergure internationale comme l'IGEDD formalise un cadre de visibilité à la fois de ses produits que pour l'institution elle-même. Afin d'apporter une contribution à cette préoccupation majeure, la direction de l'Institut en étroite collaboration avec ses étudiants et ses anciens étudiants ont initié les présentes journées. Ces journées permettront d'une part d'offrir un cadre de rencontre et d'échange entre les impétrants et les leaders d'entreprises de la place qui cherchent vainement leur profil de qualification et d'autre part, de renforcer les liens entre l'IGEDD et ces partenaires traditionnels aussi bien dans le cadre de la formation académique que dans le cadre des prestations de service. Par ailleurs, elles seront l'occasion de présenter à tous les partenaires potentiels de l'institut ses produits, prestations et les opportunités de collaboration. Ses partenaires traditionnels témoigneront à cette occasion de l'apport des compétences de l'Institut au sein de leurs entreprises.

Quelles sont les principales activités au programme ?

Les activités retenues dans le cadre de ces journées se déclinent en deux grandes étapes :

En amont des journées,

Une campagne de communication permettra de donner une nouvelle notoriété à l'institut en renforçant son image auprès du public et de ses partenaires techniques et financiers. Les activités retenues pour ce volet consisteront à des reportages et publiportages sur l'Institut. Il est également prévu une formation visant à outiller les étudiants sur les techniques de recherche d'emploi et d'entreprenariat afin de les permettre de mieux se positionner sur le marché de l'emploi. Afin que les journées se déroulent dans un cadre sain, une journée de salubrité « campus propre » sera organisée. Toute la zone et les alentours de l'IGEDD seront nettoyés à cet effet.

Lors des journées,

Les journées débuteront avec une cérémonie d'ouverture au cours de laquelle il y aura une remise des diplômes aux deux dernières promotions. Cette cérémonie verra la participation du parrain de l'événement, des étudiants, du ministère de tutelle, des premiers responsables de l'Université de Ouagadougou, des entreprises et bureaux d'études de la place et de collectivités. Un évènement phare de ces journées sera l'organisation d'un forum « recruteurs-étudiants/diplômés » afin de faciliter l'insertion professionnelle des jeunes en quête de stage et/ou d'emploi. Cela va par ailleurs permettre la création d'un nouveau réseau socioprofessionnel.

Un volet sportif et festif pour joindre l'utile à l'agréable va permettre aux étudiants et aux différents invités de se distraire tout en apprenant. Au menu de ce volet, des rencontres sportifs entre étudiants de différentes formations, une kermesse et soirée récréative pour clôturer les activités.

Comment assurer une bonne mobilisation autour de ces journées ?

La mobilisation autour de ces journées est déjà évidente, intégrale et totale. Toutes les anciennes promotions de l'IGEDD aussi bien pour les formations en présentiel que pour les formations à distance sont mobilisées autour de cet évènement. Un dispositif particulier d'accueil des étudiants et anciens étudiants étrangers a été mise en place à cet effet et nombreux sont parmi eux qui ne veulent pas se faire compter l'évènement. Côté organisation pratique, toute l'équipe pédagogique de l'Institut est aujourd'hui mobilisé autour des étudiants pour que ces journées soient couronnées d'une excellente réussite.

Egalement, du côté des étudiants la mobilisation est sans faille, en dépit du déroulement normale des cours, les étudiants ne managent actuellement aucun effort pour mener à bout les différentes activités primaires avant les journées. De même, du côté de la communication, une grande partie de la presse audio-visuelle, écrite en ligne comme le Faso.net est prête à nous accompagner. En somme, nous pouvons dire que tous les ingrédients sont réunis pour que ces journées soient un succès total.

Quelles perspectives après ces journées ?

Ces journées vont poser les jalons d'un nouveau partenariat plus fiable et de confiance entre l'IGEDD et ses partenaires en termes d'encrage dans la formation mutualisée des étudiants. Ceci, à travers une contribution plus avancée de ces structures dans le dispositif de formation plus particulièrement pour ce qui porte sur les modules de professionnalisation.

Elles vont aussi permettre à l'administration de l'IGEDD d'envisager avec sérénité le plan de développement de l'institut afin d'améliorer d'avantage son offre de formation. Enfin ces journées vont permettent de baliser un cadre de concertation entre anciens étudiants de l'IGEDD à travers la mise en place d'un bureau inclusif de l'Association des anciens étudiants de l'IGEDD par la prise en compte de la dimension formation à distance.

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

université

Nord-Sud

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Histoire

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

AFP

Alger: ouverture d'une université populaire créée par des catholiques

Alger: ouverture d'une université populaire créée par des catholiques

Ouagadougou

AFP

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

AFP

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

AFP

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes

génie

AFP

Courage Adams, le sans-papiers nigérian devenu génie du BMX

Courage Adams, le sans-papiers nigérian devenu génie du BMX

La rédaction

Revue de Presse. Yasmina Khadra et l’élection présidentielle : Coup de génie ou de folie ?

Revue de Presse. Yasmina Khadra et l’élection présidentielle : Coup de génie ou de folie ?

La Rédaction

Armée de terre allemande : LE CHEF D’ETAT-MAJOR ADJOINT PROMET DE RENFORCER LA COOPERATION AVEC LE GENIE MILITAIRE

Armée de terre allemande : LE CHEF D’ETAT-MAJOR ADJOINT PROMET DE RENFORCER LA COOPERATION AVEC LE GENIE MILITAIRE