mis à jour le

CARNET SANTÉ : Des conseils pour éviter la fatigue

- Dormir

Le manque de sommeil est la cause la plus fréquente de fatigue : le manque de sommeil. Un rythme de vie excessif, pas assez de temps de repos et vous voilà accumulant de nombreuses minutes de fatigue. Résultat : chaque réveil est difficile... Quant au soir, vous vous écroulez d'épuisement dans votre lit après une longue journée. Votre corps souffre chaque jour de ce manque de sommeil et se fatigue davantage. En plus, cette fatigue nuit à votre concentration et à votre motivation, mais aussi à votre sociabilité. Bref : elle est un poids dans votre vie quotidienne. La solution ? Pas de secret : dormir. Et tous les cafés ou boissons énergétiques que vous prendrez n'y changeront rien. La fatigue due au manque de sommeil n'est réductible que par de longues heures de repos. Grasse matinée mais aussi sieste sont de bons moyens de retrouver la forme de la façon la plus naturelle possible. Si vous souffrez de difficultés à l'endormissement, n'attendez pas que ça dure et fatigue trop votre organisme, consultez votre médecin qui vous donnera de bons conseils pour trouver le sommeil. Enfin, l'idéal reste de se coucher plus tôt pendant la semaine, avec des horaires réguliers et en s'organisant le mieux possible.

- Une alimentation équilibrée

En effet, lorsque l'organisme ne peut pas puiser assez d'éléments essentiels à son bon fonctionnement dans la digestion, il doit aller les chercher dans ses réserves. Or ces réserves sont disponibles moins facilement que les aliments présents dans l'estomac. Du coup, le corps doit fournir plus d'effort et se fatigue donc davantage à maintenir l'organisme en forme. En plus, comme l'organisme est très sollicité, il établit des priorités. Ainsi, l'oxygénation du cerveau, par exemple, est prioritaire sur la force musculaire, le cerveau étant indispensable à la survie, contrairement aux muscles. Ceci explique pourquoi il sera possible de lire un livre mais pas de faire un jogging avec la même énergie qu'habituellement. L'alimentation contient des vitamines et des nutriments essentiels indispensables au bon fonctionnement du corps. Enfin, l'organisme ne peut pas stocker les vitamines donc le corps, même en puisant dans ses réserves, ne peut pas être totalement opérationnel. L'alimentation est donc indispensable non seulement à notre bonne santé mais aussi pour éviter d'être fatigué. La solution serait de reprendre une alimentation équilibrée. Les vitamines mais aussi les nutriments essentiels sont apportés par l'alimentation. Il est donc important de manger en quantité suffisante (1 800 Kcal par jour pour une femme et 2 000 Kcal pour un homme) pour ne pas ressentir de fatigue liée à une sous-alimentation.


2h30 de ménage par jour pour abaisser le risque de cancer de sein

2h30 d'exercice de ménage ou de marche quotidienne, pourrait diminuer le risque de 6 % du cancer du sein, selon une étude financée par le Cancer Research au Royaume-Uni. Six heures de ménage par jour pourrait réduire le risque de cancer du sein de 13%. 2h30 de tâches ménagères par jour, le risque diminuerait alors de 6%. 2h30 de marche ou 3h de jardinage quotidien seraient tout aussi efficaces. L'essentiel reste de pratiquer une activité physique régulièrement. L'enquête a été menée sur plus de 250 000 femmes à travers l'Europe. Les chercheurs ont examiné 8000 nouveaux cas de cancer diagnostiqués sur 11 ans. Ils ont tenu compte de certains critères comme la fréquence et l'intensité de l'activité physique éventuelle, le poids, la consommation d'alcool, parmi d'autres facteurs pouvant jouer sur le risque de cancer du sein. Les résultats sont parus dans International Journal of Cancer.

Ils ont constaté que plus les femmes font de l'exercice, plus elles diminuent le risque de cancer. Cette étude indique que même des activités physiques modérées peuvent avoir un effet bénéfique. Une récente étude de l'University of North Carolina est parvenue à la même conclusion en suggérant qu'un effort modéré d'1h30 par jour soit 10 heures par semaine peut réduire le risque de cancer du sein, quel que soit l'âge. Les scientifiques s'accordent à dire que le mode de vie joue beaucoup dans notre vulnérabilité face aux cancers. Pour diminuer les risques de cancer du sein, il est recommandé de manger des noix, limiter la charcuterie, fuir les champs électromagnétiques...


Diabète : vers un nouveau traitement prometteur par insuline

Le diabète provoquerait 4 millions et demi de décès dans le monde, chaque année. Il en existe en fait, plusieurs types. Les deux formes de diabète les plus répandues sont les diabètes de types I et II. Le premier correspond à un déficit de production d'insuline dans le corps. Il se manifeste dès le plus jeune âge mais il est très minoritaire : environ 10% des cas de diabète dans le monde. Le diabète de type II pour sa part, apparaît plus tard dans la vie et ne cesse de s'étendre. C'est un véritable espoir pour des millions de personnes atteintes du diabète. Une équipe de chercheurs s'apprête à publier ses résultats : la mise au point d'une insuline nécessitant une seule injection par semaine. Dans un article à paraître dans la revue American Chemical Society Nano, des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord et du prestigieux MIT de Cambridge (Etats-Unis) présentent une nouvelle insuline donc l'injection serait hebdomadaire. Cette découverte est particulièrement innovante et permettrait de faciliter la prise en charge du diabète de type 1 qui nécessite, actuellement, plusieurs injections par jour. Les scientifiques sont parvenus à emmailler l'insuline dans un réseau microscopique de dextran (une chaîne de sucres) chimiquement modifié. L'hormone est libérée uniquement en cas d'augmentation de la glycémie grâce à l'action d'enzymes contenues dans le réseau. Sorte de « valve intelligente », ce réseau, facilement injectable, réduirait la prise d'insuline à une injection par semaine et permettrait de conserver une glycémie normale.Les expériences chez des souris diabétiques ont démontré l'efficacité notable jusqu'à parfois deux semaines après l'injection, sans pic d'hypoglycémie ou d'hyperglycémie. L'expérimentation sur l'homme, prochaine étape, s'annonce décisive.


Adopter de bonnes positions pour soulager le mal de dos

Une mauvaise position au travail, un effort inopportun comme un pic de stress sont autant de causes de dorsalgie. Même bénignes, elles sont suffisamment lancinantes et pénibles pour nous nuire. Apprenez dès maintenant à vous en débarrasser. La santé du dos au quotidien va de pair avec quelques règles d'hygiène de vie à imposer à notre colonne vertébrale. Connaître la mécanique du dos pour savoir comment la ménager, surveiller son poids, pratiquer régulièrement des exercices physiques et lutter contre le stress par la relaxation aideront à l'apprivoiser. La surcharge pondérale a des effets néfastes sur le dos, notamment la charge imposée aux articulations des hanches et de la région lombaire. Nécessitant davantage d'effort, elle accélère leur usure, générant l'apparition précoce d'arthrose et rendant le dos vulnérable (tours de reins et problèmes de disques). Chez les hommes, le poids étant localisé sur le ventre, les muscles de la ceinture abdominale relâchés soutiennent moins la colonne. Les femmes à forte poitrine ont tendance à se pencher en avant en rectifiant la posture le mal de dos peut s'atténuer. Choisir d'emblée une posture correcte est le meilleur garant de l'état du dos. Se tenir correctement c'est faire en sorte que la pression exercée sur la colonne soit équitablement répartie entre les articulations. Les muscles détendus, elle doit être légèrement incurvée, ni rectiligne, ni trop cambrée. Votre dos a besoin d'exercices, réapprenez lui à bouger. La pratique régulière et douce d'exercices physiques contribue au bien-être du dos.

Habibata WARA

Source : Doctissimo

Sidwaya

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

santé

AFP

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Santé

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Santé

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer