mis à jour le

BEPC 2013 dans les Hauts-Bassins : Des candidats promettent 100% à Joseph Nébilma Bakouan

Ils promettent 100% de succès à leur gouverneur. Au nombre de 21 189 candidats, des postulants au Brevet d'étude du premier cycle (BEPC) session 2013 dans la région des Hauts-Bassins ont reçu la visite du gouverneur Joseph Nébilma Bakouan. Avec les autorités locales, le premier responsable de la région était à l'Ecole nouvelle de Bobo-Dioulasso pour encourager ses représentants.

Il à 111 onze candidats de moins par rapport à 2012, mais des élèves tout aussi, sinon plus déterminés. Le premier responsable de la région des Hauts-Bassins est allé à la rencontre des candidats au BEPC 2013. Le gouverneur Joseph Nébilma Bakouan et des autorités locales de Bobo-Dioulasso ont pour cette session visité les candidats de l'Ecole nouvelle de Bobo-Dioulasso. Aux élèves trouvés sur place, le gouverneur a donné les motifs de sa visite « Nous sommes là pour ajouter un plus d'encouragement. Je sais que vous êtes déjà courageux, vous n'avez pas peur. Restés sereins Il n'y a rien de sorciers, les épreuves porteront sur ce que vous avez appris tout au long de l'année scolaire. ». A la grande joie du gouverneur, les candidats visités lui ont promis 100% de succès.

Tout se passerait bien au niveau de l'organisation, piloté par la Direction régionale du ministère de l'Enseignement secondaire et supérieur. Selon son premier responsable, l'acheminement des sujets dans les différents centres parfois problématiques à cause des intempéries s'est très bien déroulé.

« ...Toutes les cantines ont été acheminé depuis la semaine dernière pour être stockées à Bobo-Dioulasso une semaine avant le début des épreuves. C'est seulement à 24 heures de l'examen que des cantines ont quitté Bobo-Dioulasso pour les centres qui ne sont pas éloigné de la ville de Sya... » selon le directeur régional du ministère de l'Enseignement secondaire et supérieur des Hauts-Bassins.

Aux esprits malicieux, le DR de l'enseignement prévient « il n'y a pas de place pour les fraudeurs ». Et pour détecter des cas probants de fraudes, il demande de la rigueur et de la vigilance aux surveillants.

Côté candidats, la confiance y est. « ...Il n'y a pas de peur, ce que tu as semé c'est ce que tu va récolter » selon Yacouba Soré, un candidat au BEPC.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013