mis à jour le

Réaction de Farba Senghor : «Nous devons rester et constituer un pôle contre Oumar Sarr»

«Avec Oumar Sarr, le parti risque de s'envoler. C'est lui qui devait unifier, mais il est en train de diviser. Au-delà du départ de Youssou Diallo, il y a aussi des courants comme celui de Babacar Gaye, Serigne Mbacké Ndiaye, Souleymane Ndéné Ndiaye qui prend ses distances, Habib Sy, Ousmane Ngom qui est frustré.

Moi non plus, je ne suis pas content et je comprends que Youssou Diallo démissionne. La décision de désigner des responsables comme Braya à Saint-Louis devrait plutôt revenir au Comité directeur, mais on a l'impression d'assister à un comité exécutif. Placer ses pions en perspective de la bataille de la succession, c'est mauvais...

Youssou Diallo a commis une erreur en démissionnant. Il devait plutôt se battre à l'intérieur du parti. Je ne dis pas qu'il y a un manque de démocratie mais de concertation. A moins qu'il veuille rallier le camp de Ndéné parce que c'est son proche. Tous les frustrés comme moi doivent s'unir pour faire face aux agissements de Oumar Sarr. Nous devons rester et constituer un pôle contre lui et si les choses continuent comme ça, il ne verra plus personne.»

Le Quotidien