mis à jour le

Josephine okawara, dite aminata traore «je recherche ma fille, fatoumata sy que j’ai perdu de vue depuis 17 ans...»

L'histoire d'amour entre un Sénégalais et une Nigériane a accouché d'une petite fille au doux nom de Fatoumata Sy. Elle aura 19 ans en août prochain. Son père Demba Sy a vécu une intense relation passionnelle avec une jeune Nigériane du nom de Josephine Okawara, devenue Aminata Traoré à Lagos, puis au Sénégal. La dame qui vit au Danemark est à la recherche de sa fille qu'elle n'a pas vue depuis 17 ans.

Recherche.

17 ans après, Joséphine Okawara est de retour au Sénégal. Elle a 39 ans et elle revient pour sa fille, Fatoumata Sy. Son enfant doit avoir 19 ans, le 1er août prochain. La maman et sa fille se sont perdu de vue depuis 1996. Une éternité. Cette Nigériane qui vit actuellement au Danemark a juste une semaine pour tenter de retrouver sa fille. Elle est arrivée à Dakar avec le fol espoir de retrouver sa fille. A peine, s'est-elle débarrassé de ses bagages qu'elle est allée chez la famille de Baba Sy, un homme d'affaires qui avait une grande maison, près du centre ville dakarois. Elle a beau chercher, beau toquer aux portes des maisons. En vain. De guerre lasse, la dame a monté hier les escaliers de L'Observateur, munie du seul souvenir qui la lie à sa fille : une photo. Dans cette prise ravagée par le temps, une jeune dame au visage sombre et triste tient une mignonne fille de teint clair. Fatoumata Sy avait 3 ans à l'époque et toutes ses dents. La dame a croisé sa propre fille sans peut-être la reconnaître dans cette foultitude de jeunes filles qui déambule à Dakar.

Passion.

Josephine Okawara est une fille du Nigèria, sa vie a basculé quand ses yeux ont croisé le regard chatoyant de charme d'un jeune sénégalais du nom de Demba Sy. On est dans la très grouillante Lagos des années 1990. Baba Sy, riche homme d'affaires sénégalais possède une société d'aluminium qu'il confie à son fils Demba. Le matin, le fils allie business et se tue au boulot, dans son appartement chic d'un quartier de Lagos, les jeunes filles tombent à ses pieds. Mais lui n'a d'yeux que pour Josephine Okawara , une jeune et belle nigériane aux traits fins, au teint basané et aux formes arrondies. Demba Sy et Josephine coulent des jours heureux à Lagos. Le garçon a 25 ans, la fille à peine 19 ans. C'est le grand amour. Les yeux de Josephine Okawara pétillent comme des bulles de Fanta quand elle raconte ces moments d'amour intense avec ce Sénégalais filiforme au teint noir. «C'était le grand amour de ma vie...», souffle-t-elle, entourée de deux de ses compatriotes qui l'assistent dans ses recherches. Mais ce grand amour entre le Sénégalais et la Nigériane est une sorte de malédiction pour la famille Sy. Le père s'oppose à cette union. Son fils Demba, ordonne-t-il, doit épouser une fille du pays. Le garçon gérant de la société d'aluminium de Lagos ne l'entend pas de cette oreille. C'est la guéguerre sournoise, une querelle de sang qui vire à la séparation.

Enfer.

Pendant ce temps-là, Josephine Okawara très amourachée de son homme satisfait aux moindres désirs de son homme et est prête à mourir pour le garder auprès d'elle. Elle va commettre l'ultime sacrifice pour se convertir à la religion musulmane, façon de faire plaisir à la famille Sy. Rien n'y fait. Le père Baba Sy décide de couper les ponts et les ressources à son fils...Commence alors une descente aux enfers pour Demba Sy qui retourne au Sénégal, sans gloire. Mais son amour pour Joséphine devenue entre-temps Aminata Traoré est intacte. Quelques semaines après son arrivée à Dakar, Demba Sy envoie de l'argent à la Nigériane pour le rejoindre à Dakar. Aminata Traoré ne débarque pas seule à Dakar, car elle est enceinte d'à peu près 4 ou 5 mois. Le couple aménage dans un quartier de la banlieue dakaroise et vit d'amour et d'eau fraîche. Une lune de miel qui se transforme en tonne de fuel...l'amour laisse place à la haine. Demba Sy d'habitude si docile devient une «bête féroce» qui s'acharne sur sa compagne. «Il était d'une jalousie maladive, il était aussi possessif, il me battait souvent et je ne savais ce qui le prenait de me battre pour un rien... Nous avions des scènes de ménage violentes», raconte la dame dans un anglais «So Lagos». La naissance de Fatoumata Sy, un soir d'août 1994 a le don de réconcilier le couple, de rassembler les morceaux. La fille pousse et la routine s'installe de nouveau au sein du couple. Aminata travaille par intermittence dans un restaurant chinois au bas de l'hôtel Indépendance, Demba s'adonne à des petits boulots et a rompu tout contact avec sa famille. Sa seule famille désormais, c'est sa fille et sa belle Nigériane. Le temps passe...les scènes de ménage se succèdent et elles sont devenues plus violentes. «Un jour, Demba m'a poignardée avec un couteau à l'épaule, j'avais perdu beaucoup de sang. Je ne savais pas, mais c'est comme s'il était possédé par un démon. Je ne comprenais pas cette violence. Quelques minutes après m'avoir rouée de coups, il se mettait à s'excuser devant moi. Je ne comprenais pas», narre la Nigériane qui en sourit aujourd'hui. Puis, un beau jour, le linge sale de la famille Sy s'est lavé. Le père Baba Sy a pardonné à son fils Demba et l'invite à regagner le domicile familial, près du commissariat central de Dakar avec sa petite famille. Une nouvelle vie commence pour le couple...Aminata la Nigériane n'est pas la bienvenue et on la lui fait savoir dès les échanges de poignées de mains, dès le premier regard. Finalement, la famille Sy fait bloc. Aminata Traoré, la Nigériane est seule, même si musulmane qu'elle est devenue, elle sacrifie au rituel religieux... Demba est toujours violent et au sortir d'une scène de ménage mémorable de violence où la petite Fatimata a crié de toutes ses forces pour que l'irréparable ne se produise, les policiers débarquent et embarquent le couple. Jugée et condamnée à une peine de trois semaines au Camp Pénal de Liberté VI Aminata Traoré se console d'être en prison, plutôt que chez cet homme qui l'a fait vivre «hell, l'enfer». A sa sortie du Camp Pénal, elle décide de s'en aller et mûrit un plan pour emmener sa fille au Nigéria. Demba ne lui laisse pas le choix.

Espoir.

Le jour de son départ à la gare ferroviaire de Dakar pour rejoindre le Mali, sa fille âgée de trois (3) ans au bras de son père hurle des «Maman, Maman !» à lui couper le souffle. Aminata pleure toutes les larmes de son corps. 17 ans après, cette mère rêve de retrouvailles avec sa fille...Elle a quitté le Danemark rien que pour retrouver sa fille. Sa Fatoumata Sy.

L'Observateur

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Traoré

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

AFP

Le conflit au Mali a renforcé les liens de Rokia Traoré avec son pays

Le conflit au Mali a renforcé les liens de Rokia Traoré avec son pays

recherche

AFP

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

AFP

A Kasese, la recherche de familles ougandaises pour leurs disparus

A Kasese, la recherche de familles ougandaises pour leurs disparus

AFP

Attentat en Côte d'Ivoire: 15 interpellations, le principal suspect recherché

Attentat en Côte d'Ivoire: 15 interpellations, le principal suspect recherché

Fatoumata

Oumar DIARRA

Sénégal: La sprinteuse Fatoumata Coly suspendue 2 ans, pour dopage

Sénégal: La sprinteuse Fatoumata Coly suspendue 2 ans, pour dopage

Nabil

Fatoumata Loumé Diallo, Agent d'aide aux entreprises et journaliste à Montréal (Canada) : « Une femme c'est l'amour à l'état pur »

Fatoumata Loumé Diallo, Agent d'aide aux entreprises et journaliste à Montréal (Canada) : « Une femme c'est l'amour à l'état pur »

group promo consulting

Négociation entre la famille Sy et la nigériane Josephine Okawara les secrets des pourparlers pour la garde de Fatoumata Sy

Négociation entre la famille Sy et la nigériane Josephine Okawara les secrets des pourparlers pour la garde de Fatoumata Sy