mis à jour le

Libye : les milices responsables d'attaques et d'enlèvements de journalistes (RSF)

L'organisation Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé mardi des attaques et des enlèvements de journalistes par des milices armées en Libye, appelant le gouvernement à garantir leur sécurité, rapporte Lorientlejour.fr. « RSF s'inquiète profondément de la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays et de la conduite de certaines des milices envers les journalistes », a indiqué l'association de défense de la liberté de la presse dans un communiqué : « De manière récurrente au cours des derniers mois, des professionnels de l'information ont été attaqués, menacés et enlevés par certaines de ces milices ».

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Libye

AFP

3.500 migrants secourus au large de la Libye ces derniers jours

3.500 migrants secourus au large de la Libye ces derniers jours

AFP

Migrants: 35 disparus au large de la Libye après un naufrage

Migrants: 35 disparus au large de la Libye après un naufrage

AFP

Plus de 900 migrants secourus au large de la Libye

Plus de 900 migrants secourus au large de la Libye

milices

AFP

Centrafrique: négociations sans précédent en vue du désarmement des milices

Centrafrique: négociations sans précédent en vue du désarmement des milices

AFP

Ghana: les milices font pression dans un climat post-électoral tendu

Ghana: les milices font pression dans un climat post-électoral tendu

AFP

Soudan du Sud: de nouvelles milices ont vu le jour

Soudan du Sud: de nouvelles milices ont vu le jour

journalistes

AFP

Guinée équatoriale: deux journalistes brièvement interpellés

Guinée équatoriale: deux journalistes brièvement interpellés

AFP

Maroc: nouveau report du procès de sept journalistes

Maroc: nouveau report du procès de sept journalistes

AFP

Les journalistes du Maghreb "sous haute tension", selon RSF

Les journalistes du Maghreb "sous haute tension", selon RSF