mis à jour le

Mali: l’émissaire spécial du gouvernement malien retourne à Bamako pour présenter le projet d’accord des pourparlers inter maliens aux plus hautes autorités

Tiébélé DRAME, Conseiller Spécial du Président malien, en charge d'engager des contacts avec les groupes armés du Nord-Mali

Le chef de la délégation gouvernementale malienne, Tiébilé Dramé, ancien ministre malien des Affaires étrangères et conseiller spécial du président malien, chargé de négocier avec les groupes armés du nord du Mali, a quitté Ouagadougou lundi en début de soirée pour aller présenter le projet d’accord concernant les pourparlers inter maliens.

 

 

 »Je vais à Bamako pour présenter le projet de l’accord aux plus hautes autorités du Mali », a affirmé le chef de la délégation gouvernementale malienne, Tiébilé Dramé.

 

 

Cette déclaration de M. Dramé a été faite à l’issue d’une rencontre qui a regroupé les médiateurs associés que sont le président du Faso, médiateur de la CEDEAO, les représentants de l’ Union africaine, de la France, des Nations unies.

 

 

Celle-ci a également enregistré la présence de la délégation gouvernementale malienne et les groupes armés du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCA).

 

 

 »Les modalités pacifiques ont été acceptées par les deux parties », a affirmé le ministre burkinabé des affaires étrangères, Djibril Bassolé, selon qui  »il a été question, bien entendu, du désarmement du MNLA à Kidal ».

 

 

 »Les combattants du MNLA seront cantonnées et désarmés », a précisé le ministre Bassolé, ajoutant que  » l’armée malienne sera à Kidal et c’est une commission mixte de sécurité qui va sécuriser le déroulement de l’élection présidentielle du 28 juillet 2013 ».

 

 

Le lundi matin, Tiébilé Dramé, avait déclaré à Xinhua :  »si le projet de texte de l’accord me convient, si je n’ai pas d’ observation à faire, je l’amènerai à Bamako pour l’appréciation du président de la république par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, et du Premier ministre, Diango Cissoko ».

 

 

Aussitôt après sa déclaration en début de soirée, M. Dramé a quitté la présidence du Faso pour prendre son vol spécial pour Bamako, a constaté un correspondant de Xinhua.

 

French.news.cn   2013-06-11 10:31:01

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

gouvernement

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Bamako

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

projet

AFP

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

AFP

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

AFP

L'Angola revoit son projet de réforme interdisant l'avortement

L'Angola revoit son projet de réforme interdisant l'avortement