mis à jour le

Mali: l’émissaire spécial du gouvernement malien retourne à Bamako pour présenter le projet d’accord des pourparlers inter maliens aux plus hautes autorités

Tiébélé DRAME, Conseiller Spécial du Président malien, en charge d'engager des contacts avec les groupes armés du Nord-Mali

Le chef de la délégation gouvernementale malienne, Tiébilé Dramé, ancien ministre malien des Affaires étrangères et conseiller spécial du président malien, chargé de négocier avec les groupes armés du nord du Mali, a quitté Ouagadougou lundi en début de soirée pour aller présenter le projet d’accord concernant les pourparlers inter maliens.

 

 

 »Je vais à Bamako pour présenter le projet de l’accord aux plus hautes autorités du Mali », a affirmé le chef de la délégation gouvernementale malienne, Tiébilé Dramé.

 

 

Cette déclaration de M. Dramé a été faite à l’issue d’une rencontre qui a regroupé les médiateurs associés que sont le président du Faso, médiateur de la CEDEAO, les représentants de l’ Union africaine, de la France, des Nations unies.

 

 

Celle-ci a également enregistré la présence de la délégation gouvernementale malienne et les groupes armés du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCA).

 

 

 »Les modalités pacifiques ont été acceptées par les deux parties », a affirmé le ministre burkinabé des affaires étrangères, Djibril Bassolé, selon qui  »il a été question, bien entendu, du désarmement du MNLA à Kidal ».

 

 

 »Les combattants du MNLA seront cantonnées et désarmés », a précisé le ministre Bassolé, ajoutant que  » l’armée malienne sera à Kidal et c’est une commission mixte de sécurité qui va sécuriser le déroulement de l’élection présidentielle du 28 juillet 2013 ».

 

 

Le lundi matin, Tiébilé Dramé, avait déclaré à Xinhua :  »si le projet de texte de l’accord me convient, si je n’ai pas d’ observation à faire, je l’amènerai à Bamako pour l’appréciation du président de la république par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, et du Premier ministre, Diango Cissoko ».

 

 

Aussitôt après sa déclaration en début de soirée, M. Dramé a quitté la présidence du Faso pour prendre son vol spécial pour Bamako, a constaté un correspondant de Xinhua.

 

French.news.cn   2013-06-11 10:31:01

gouvernement

AFP

Le gouvernement comorien propose l'impunité aux rebelles d'Anjouan contre leurs armes

Le gouvernement comorien propose l'impunité aux rebelles d'Anjouan contre leurs armes

AFP

Ethiopie: Une femme pour la première fois

Ethiopie: Une femme pour la première fois

AFP

Mozambique: l'opposition accuse le gouvernement de fraudes électorales

Mozambique: l'opposition accuse le gouvernement de fraudes électorales

Bamako

AFP

Mali: arrestation d'un commando de trois hommes qui "planifiait des attaques"

Mali: arrestation d'un commando de trois hommes qui "planifiait des attaques"

AFP

Fosses communes au Mali: Bamako reconnaît l'implication de militaires

Fosses communes au Mali: Bamako reconnaît l'implication de militaires

AFP

Mali: l'ex-président "ATT" de retour

Mali: l'ex-président "ATT" de retour

projet

AFP

Méga-barrage Grand Inga en RDC: "accord" pour un projet

Méga-barrage Grand Inga en RDC: "accord" pour un projet

AFP

En Tunisie, un projet de loi pionnier pour l'égalité homme-femme dans l'héritage

En Tunisie, un projet de loi pionnier pour l'égalité homme-femme dans l'héritage

AFP

Le président tunisien soutient un projet de loi pour l'égalité successorale

Le président tunisien soutient un projet de loi pour l'égalité successorale