mis à jour le

A propos de l’offensive de l’armée sur Anefis : Des blessés du MNLA et des instructeurs français évacués sur le Burkina Faso

L'offensive surprise de l'armée nationale mercredi dernier sur la localité d'Anefis, située à 80 km de Kidal, a fait selon la DIRPA dix morts, vingt et huit prisonniers dans les rangs du MNALA et deux blessés légers, côté armée.

 

Des sources non officielles signalent également, l'évacuation des blessés du MNLA sur le Burkina Faso ainsi que des instructeurs français qui ont été blessés par les obus de l'armée nationale. Ce qui pose bien d'interrogations du côté de Bamako. Et le fait que l'armée française somme notre armée de ne pas avancer sur Kidal ne prouve-t-elle pas son impartialité qui commence à faire jour ?

 

Dans les jours à venir, le rôle de l'armée française qui a été accueillie en libérateur début janvier, risque de prendre du plomb dans l'aile si cette information gravissime se confirmait.

Pour un fin connaisseur de ce dossier : « Ce sera périlleux pour la France en se rangeant derrière le groupuscule du MNLA au détriment du peuple malien dans sa majorité».

 

Ce qui est sûr et certain, l'Etat Major général des Armées vient d'installer son « QG » à Anefis dans l'optique de foncer sur Kidal au cas où les pourparlers de Ouagadougou échouaient. Au moment où nous bouclons cette information, le Général Ibrahim Dahirou Dembélé et tout son staff sont présentement à Anefis pour les grands préparatifs de l'offensive sur Kidal et sa région. Ce qui est sûr, l'armée est déterminée à rentrer dans Kidal et prendre le contrôle du reste de la région.

 

Détachement français à Anefis :

L'armée sommée de ne pas avancer sur Kidal...

Selon nos informations, le détachement français composé quinze légionnaires censé appuyer l'armée, à peine arrivée à Anefis, somme nos troupes de ne pas avancer sur Kidal en attendant les conclusions des pourparlers de Ouagadougou. Ce qui dit long sur l'impartialité de la France dans notre problème.

blessés

AFP

Madagascar: un mort et 17 blessés dans la répression d'une manifestation interdite

Madagascar: un mort et 17 blessés dans la répression d'une manifestation interdite

AFP

Attaque Tombouctou: sept blessés français, une quinzaine d'assaillants tués

Attaque Tombouctou: sept blessés français, une quinzaine d'assaillants tués

AFP

Mali: deux Casques bleus tués et 10 blessés dans une attaque

Mali: deux Casques bleus tués et 10 blessés dans une attaque

MNLA

AFP

Mali: un groupe pro-Bamako prend des positions rebelles du MNLA

Mali: un groupe pro-Bamako prend des positions rebelles du MNLA

Fiasco

Y a-t-il un plan B au Mali?

Y a-t-il un plan B au Mali?

remake?

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

français

AFP

Spécialiste de l'attaque, le Français Vincent Bolloré désormais sur la défensive

Spécialiste de l'attaque, le Français Vincent Bolloré désormais sur la défensive

AFP

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

AFP

"Coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale: un Français dément son implication

"Coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale: un Français dément son implication