mis à jour le

Un enfant de 6 ans meurt des suites d’une injection à Dahra Djolof

Dans la Commune de Dahra Djolof, la polémique ne dégonfle pas ! L'on spécule, depuis quelques heures, sur la mort controversée de B.TH, un enfant d'une dizaine d'années au Centre de Santé de la Commune. A l'origine de ce drame, une injection à lui, administrée par un agent dudit Centre.

L'enfant, conduit par sa génitrice à l'Hôpital pour se faire consulter, est tombé, dit-on, sur une employée des lieux. Qui lui a fait une injection; celle de trop. Suffisant pour que le môme rende l'âme, subitement. Certaines mauvaises langues expliquent que la dose de la piqûre en question serait disproportionnée par rapport à son âge et ses capacités physiques.

Depuis hier nuit, des bonnes volontés sont en train de ne ménager aucun effort pour étouffer l'affaire qui est sur toutes les lèvres, à Dahra Djolof. Mais, sauf coup de théâtre, elle risque d'atterrir devant la Justice, d'autant que la Gendarmerie est déjà saisie de ce fait qui garde toute sa part d'insolite.

REWMI.COM/MSD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

enfant

AFP

Après la RD Congo, Ebola s'étend

Après la RD Congo, Ebola s'étend

AFP

Soudan: des manifestants admettent avoir annoncé par erreur la mort d'un enfant

Soudan: des manifestants admettent avoir annoncé par erreur la mort d'un enfant

AFP

Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français

Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français

Djolof

diaspora

Le combat pour la nationalité des Sénégalaises

Le combat pour la nationalité des Sénégalaises