mis à jour le

Manifestation place Taksim, le 11 juin 2013. REUTERS/Osman Orsal
Manifestation place Taksim, le 11 juin 2013. REUTERS/Osman Orsal

Turquie: l'islamisme modéré n'est qu'un mythe

Pour la blogueuse égyptienne Nervana Mahmoud, le mythe de l'islamisme modéré s'est écroulé en Turquie.

Les pays érigés en modèle révèlent parfois leur vrai visage. Ce serait aujourd'hui le cas de la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, élevée au rang de démocratie islamiste modérée.

Pourtant, face aux manifestants de la place Taksim, poumon de la contestation stambouliote, le gouvernement Erdogan ne plie pas, organise des meetings, et menace ceux qui osent le défier dans la rue.

Le bras de fer, engagé depuis fin mai, a terni l'image idéaliste de l'islamiste modéré Erdogan. Tant chez les Occidentaux que dans le monde arabe, écrit la blogueuse Nervana Mahmoud dans les colonnes du Daily News Egypt.

La brutalité policière a rappelé de mauvais souvenirs aux Egyptiens. La réponse du gouvernement a démontré que même des «islamistes modérés» ont de fortes tendances autocratiques.

Plus tôt dans la semaine, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, aurait dit au secrétaire d'Etat américain John Kerry:

«La Turquie n'est pas une démocratie de seconde classe.»

«En effet, la Turquie est une démocratie bien établie depuis les années 1950, mais est-elle toujours une démocratie de première classe? C'est discutable», juge la blogueuse égyptienne.

Nervana Mahmoud craint que le ministre Erdogan continue d'écouter ses partisans sans considérer les aspirations de la jeunesse en colère. Cet autisme ne fera que polariser un peu plus la société turque.

«Les musulmans méritent une démocratie de première classe, une démocratie libérale.»

C'est l'enjeu des manifestations qui ébranlent le ministre Erdogan et qui connaissent ce mardi 11 juin une forte accélération.

Parce qu'elle a une haute vision de la démocratie et une ambition pour le monde arabe, Nervana Mahmoud plaide pour que le terme «islamiste modéré» cesse d'être utilisé pour définir la Turquie ou un pays tiers.

Lu sur Daily News Egypt

Suivez le direct de Slate.fr sur les événements sur la place Taksim

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Recep Tayyip Erdogan

Polémique

France - Turquie: l’Algérie boit du petit lait

France - Turquie: l’Algérie boit du petit lait

Par Recep Tayyip Erdogan

Les larmes de la Somalie

Les larmes de la Somalie

Vu d'Alger

Sarkozy n'a plus de leçon à donner à la Turquie

Sarkozy n'a plus de leçon à donner à la Turquie

Turquie

AFP

En Afrique, la Turquie livre une guerre totale

En Afrique, la Turquie livre une guerre totale

coup d'État

Le putsch manqué en Turquie a aussi des conséquences en Afrique

Le putsch manqué en Turquie a aussi des conséquences en Afrique

AFP

Des dizaines de migrants noyés en mer Egée, Merkel cherche l'aide de la Turquie

Des dizaines de migrants noyés en mer Egée, Merkel cherche l'aide de la Turquie

Egypte

AFP

Le plus vieux texte écrit sur du papyrus exposé en Egypte

Le plus vieux texte écrit sur du papyrus exposé en Egypte

AFP

Italie: flash mob d'Amnesty International contre les disparitions en Egypte

Italie: flash mob d'Amnesty International contre les disparitions en Egypte

AFP

Amnesty dénonce une "multiplication des disparitions forcées" en Egypte

Amnesty dénonce une "multiplication des disparitions forcées" en Egypte