mis à jour le

Revue de la presse: Les messages de la communauté layène en exergue

(APS) - Les quotidiens dakarois parvenus mardi à l'APS s'intéressent particulièrement aux messages lancés par les responsables de la communauté layène, lundi, dernier jour de de la célébration de la 133ème édition de l'Appel de Seydina Limamoulaye, le fondateur de la confrérie des layènes.

Revenant sur la clôture de la manifestation religieuse, L'As rapporte que le porte-parole du Khalife général de la confrérie, Mouhammadou Lamine Laye, a notamment axé son discours sur l'enrichissement illicite.

Selon le journal, parlant des biens mal acquis, le marabout a, dans son discours, mis l'accent sur l'amour de la patrie et déclaré que ''c'est comme une cuillère de sang dans une calebasse de lait''.

Les propos du marabout sont aussi repris par Le Populaire. Le marabout y déclare notamment qu'"un bien mal acquis ne profite jamais''.

Et d'avertir que ''le bien mal acquis sera la première chose que l'on extirpera du ventre de l'homme le jour du jugement dernier''.

Direct Info souligne que l'imam ratib de Yoff, Mouhamadou Makhtar Laye, a profité de la célébration de l'heure de l'appel de Seydina Limamoulaye, pour demander aux disciples de ''bien distinguer les vrais marabouts des faux, ces adeptes du mensonge, de l'affabulation et de la manipulation''.

De son côté, Sud Quotidien rapporte que Seydina Issa Laye, fils du Khalife général des layènes, a ''dénoncé, avec la dernière énergie, la mendicité des enfants au Sénégal qui, selon lui, ne doit plus être un sujet tabou, car l'islam +n'a jamais accepté de former des délinquants+''.

Dans le même sillage, Le Quotidien souligne que ''les layènes encouragent'' l'Etat, en ce qui concerne la lutte contre la mendicité des enfants.

Le Soleil fait un focus sur la communauté layène, qu'il décrit comme ''une communauté fondée sur la foi et la solidarité''.

Sur un tout autre plan, parlant des droits de séjour au Sénégal, ce journal titre : ''Le dispositif sur le visa d'entrée prêt pour le 1er juillet ''.

Parlant des remous dans le système éducatif, Sud Quotidien signale que les syndicats d'enseignants ''brandissent deux nouvelles armes''. ''Pas de notes, pas d'examens'', titre le journal.

Ce quotidien rapporte que ''le Grand cadre des syndicats d'enseignants a annoncé hier, lundi, l'application d'un quatrième plan d'action qui sera marqué par un débrayage et un arrêt total des cours''. Il ajoute que ''la grande nouveauté sera la rétention des notes et un probable boycott des examens de fin d'année scolaire''.

Parlant de l'aval du Comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Enquête signale que ''le Sénégal cherche 172 milliards de francs CFA''.

Walfadjri évoque un risque de ''soulèvement contre Macky [Sall], à Sangalkam'', à propos d'un éventuel remplacement des délégations spéciales.

''Les 23 chefs de village de quatre collectivités locales issues du découpage administratif de Sangalkam sont sur le pied de guerre'', parce qu'ils sont ''scandalisés'' par ''la volonté du pouvoir de remplacer les responsables des délégations spéciales des quatre collectivités appelées les 4C'', explique Walfadjri.

En politique, L'Observateur annonce qu'''une vingtaine d'anciens parlementaires du Parti démocratique sénégalais (PDS) se préparent à mettre en place un mouvement". Le journal indique que ''la future structure politique [...] a pour objectif de servir de rampe de lancement au président de Rewmi, Idrissa Seck''.

Parlant de la candidature de Mamadou Diagna Ndiaye au Comité international olympique (CIO), parrainée par l'Etat du Sénégal, Le Quotidien soupçonne le Premier ministre Abdoul Mbaye de vouloir le ''court-circuiter'', en présentant sa propre candidature.

En sport, le quotidien Stades évoque la galère des Lions à Accra (Ghana), où ils préparent leur match contre le Liberia en éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Parlant de ces Lions, le journal Tout le Sport tente d'expliquer pourquoi ils ne gagnent plus depuis un an.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

messages

Wafaa Taha Latik - Lemag

Etude : La colère, premier facteur de propagation des messages sur les réseaux sociaux

Etude : La colère, premier facteur de propagation des messages sur les réseaux sociaux

Wafaa Taha Latik - Lemag

Etude : La colère, premier facteur de propagation des messages sur les réseaux sociaux

Etude : La colère, premier facteur de propagation des messages sur les réseaux sociaux

Autre Presse

Tournée sous-régionale du président Dioncounda Traoré : les medailles et les messages du mali reconnaissant

Tournée sous-régionale du président Dioncounda Traoré : les medailles et les messages du mali reconnaissant

communauté

AFP

En Egypte, répression accrue contre la communauté homosexuelle

En Egypte, répression accrue contre la communauté homosexuelle

AFP

Les coptes d'Egypte, première communauté chrétienne du Moyen-Orient

Les coptes d'Egypte, première communauté chrétienne du Moyen-Orient

AFP

Les Coptes d'Egypte, première communauté chrétienne du Moyen-Orient

Les Coptes d'Egypte, première communauté chrétienne du Moyen-Orient