mis à jour le

El Ouardi intraitable sur les agressions envers le personnel médical

Le ministère de la Santé annonce avoir décidé d’assister l’infirmière qui a subi une agression pendant l’exercice de ses fonctions à l’hôpital El-Ghessani à Fès et de poursuivre son agresseur en justice.

Cette décision intervient suite aux  agressions répétitives à l’encontre des professionnels de la santé, dont la dernière en date fut l’attaque “sauvage et brutale” qui a visé une infirmière pendant qu’elle exerçait ses fonctions à l’hôpital El Ghessani à Fès, le 6 juin, indique le ministère, lundi, dans un communiqué.

Cette dernière agression a été perpétrée par l’époux d’une femme enceinte, qui ne devait pas accoucher dans l’immédiat selon les examens cliniques effectués par les sages-femmes, souligne le communiqué.

L’agresseur a “attaqué la victime avec une bouteille, lui infligeant une blessure profonde au niveau du visage et une hémorragie, en plus de fractures au niveau du nez”, précise la même source, ajoutant que l’infirmière a obtenu un certificat établissant une incapacité de travail de 37 jours ininterrompus, suivant son état de santé.

Le ministère condamne avec fermeté “ces agressions répétitives perpétrées contre les cadres de la Santé par certains délinquants “, affirmant qu’il ne ménagera aucun effort pour “défendre la dignité des femmes et hommes de la Santé qui dispensent des services humanitaires nobles et travaillent, malgré le manque d’effectifs,  dans des conditions pénibles”.

Le ministère, souligne le communiqué, se réserve le droit de poursuivre en justice toute personne qui s’évertuerait à s’attaquer ou humilier le personnel de la Santé ou à porter atteinte aux établissements hospitaliers, que ce soit par des actes de vandalisme, de destruction ou de pillage, et ce conformément à la loi.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

agressions

AFP

Egypte: 7 condamnations

Egypte: 7 condamnations

AFP

Treize hommes jugés pour agressions sexuelles en réunion, une première en Egypte

Treize hommes jugés pour agressions sexuelles en réunion, une première en Egypte

AFP

RDC: Kabila dénonce "les agressions sans fin" du Rwanda

RDC: Kabila dénonce "les agressions sans fin" du Rwanda