mis à jour le

Abdelaziz Bouteflika et Mohammed VI, à Alger, mars 2005 / Reuters
Abdelaziz Bouteflika et Mohammed VI, à Alger, mars 2005 / Reuters

Bouteflika, Mohammed VI: la vérité sur leur long séjour en France

Rumeurs et contrevérités se bousculent au sujet de leur absence de l'Algérie et du Maroc.

Tout ou presque a été dit sur le séjour prolongé du président algérien, en France. Abdelaziz Bouteflika a été hospitalisé à Paris le 27 avril, à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Et, depuis plus d’un mois, la presse ne cesse de critiquer l’absence de communication des autorités sur l’état de santé de Bouteflika.

Mais l’absence prolongée du président algérien de son pays n’est pas la seule à susciter des commentaires.

Ainsi le président mauritanien, Ould Abdel Aziz, a séjourné dans la capitale française pendant plus de trois semaines, sans qu’aucune nouvelle ne soit donnée à ses compatriotes, avant de rentrer à Nouakchott, le 8 juin dernier.

Doute généralisé

Tout ce que l’on sait est que Ould Abdel Aziz suivait un «traitement médical» à Paris. Une indication aussi laconique que floue, souligne le site d’information Algérie Focus, qui a provoqué la colère de l’opposition mauritanienne. Lors de plusieurs manifestations à travers le pays, celle-ci avait exigé, en vain, d’avoir un bulletin de santé détaillé du président.

Pour Algérie Focus, le doute qui s’est installé en Algérie et en Mauritanie est le même qui a gagné le royaume chérifien. Le roi du Maroc a quitté son pays le 10 mai pour un «séjour privé» en France. Or, souligne le site marocain Lakome, «en l’absence de toute communication digne de ce nom, les rumeurs vont bon train».

Rumeurs et contrevérités

En effet, l’hypothèse selon laquelle le roi suivrait une convalescence, dans son château de Betz, en Picardie, dans le nord de la France, circule de lus en plus. C’est d’ailleurs ce qu’a évoqué le site espagnol El imparcial.

Tout ceci fait dire à Algérie Focus que le Maroc, la Mauritanie et l’Algérie vivent tous le même drame «celui d’un destin national qui se dessine sans que les populations ne soient consultées» ni informées.

Lu sur Algérie Focus, Lakome, El imparcial

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Mohammed VI

Maroc

Le roi du Maroc accusé d'avoir ignoré des preuves de violences policières dans le Rif

Le roi du Maroc accusé d'avoir ignoré des preuves de violences policières dans le Rif

Urbanisme

Le Maroc veut bâtir une ville entièrement nouvelle avec l'argent de la Chine

Le Maroc veut bâtir une ville entièrement nouvelle avec l'argent de la Chine

Mouvement social

Le Maroc n'est pas au bord d'une révolution, mais le roi doit écouter le peuple

Le Maroc n'est pas au bord d'une révolution, mais le roi doit écouter le peuple

Abdelaziz Bouteflika

Scandale

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

Flou

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Ould Abdel Aziz

Dictatures

Les 10 chefs d’Etat qui nous font rire

Les 10 chefs d’Etat qui nous font rire