mis à jour le

L'intersyndicale de la santé gèle son mouvement de grève après l'ouverture du dialogue avec la tutelle

L'Intersyndicale de la santé regroupant les praticiens,  les spécialistes et les psychologues, a décidé, lundi à Alger, de geler son  mouvement de grève cyclique après l'ouverture du dialogue avec le ministère  de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.  L'lntersyndicale est  "en attente de la fixation d'une date de réunion  avec le ministère de la Santé pour réétudier les différents points de la plate-forme  de revendications et proposer des solutions concrètes", a souligné le président  du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), le Dr Lyes  Merabet, dans une conférence de presse.        Le président du Syndicat national des psychologues (SNAPSY), Khaled  Kedad, a, pour sa part, demandé "la levée des sanctions" qui ont ciblé certains  professionnels de la santé, à savoir "les ponctions sur salaire, les mises en  demeures et les suspensions suite à leurs adhésions au mouvement de grève".        De son côté, le président du Syndicat national des praticiens spécialistes  de la santé publique (SNPSSP), le Dr Mohamed Yousfi, a souligné que les différentes  revendications des professionnels de la santé visaient à "renforcer le système  de santé publique et à améliorer la prise en charge des malades".          Le mouvement de grève cyclique aura duré plusieurs semaines ponctué de sit in avortés par les forces de l'ordre. Les praticiens de la santé publique ont axé  leurs revendications sur la  finalisation du projet de loi portant sur les amendements de leur statut particulier datant de 2 ans. L'intersyndicale de la santé est composée du SNPSP, du SNPSSP et  du SNAPSY. Le Syndicat nationale des enseignants et professeurs en paramédical  (SNEPP) s'était retiré du mouvement de grève après que le ministère de la Santé  eut décidé de prendre en charge ses doléances.         

santé

AFP

Nigeria: le président Buhari, 76 ans, affirme être en assez bonne santé pour assurer un second mandat

Nigeria: le président Buhari, 76 ans, affirme être en assez bonne santé pour assurer un second mandat

AFP

Ebola: le Soudan du Sud va vacciner son personnel de santé basé près de la RDC

Ebola: le Soudan du Sud va vacciner son personnel de santé basé près de la RDC

AFP

Santé d'Ali Bongo: le Gabon "disposé"

Santé d'Ali Bongo: le Gabon "disposé"

gele

AFP

Le Royaume-Uni gèle son aide

Le Royaume-Uni gèle son aide

AFP

Le Soudan gèle ses discussions avec Washington sur une levée des sanctions

Le Soudan gèle ses discussions avec Washington sur une levée des sanctions

AFP

Burkina Faso: le FMI gèle son aide en attendant la formation d'un gouvernement

Burkina Faso: le FMI gèle son aide en attendant la formation d'un gouvernement

grève

AFP

Grève massive dans le secteur public en Tunisie

Grève massive dans le secteur public en Tunisie

AFP

Elections en RDC: manifestations

Elections en RDC: manifestations

AFP

Elections en RDC: Kinshasa vise l'UE, grève générale vendredi

Elections en RDC: Kinshasa vise l'UE, grève générale vendredi