mis à jour le

Ces pseudo scientifiques et piètres politiciens

Les moins jeunes se rappellent toujours de ce programme socio-politique élaboré par Bourguiba pour venir en aide aux régions et personnes les plus démunies de la Tunisie. On offrait 10 Dinars à une personne, un mouton à une autre, une pelote de laine à une autre etc.. Il y avait même une émission de radio qui passait toutes les semaines et qui était présentée par Mohamed Hédi Triki ( le même qui a lu bayèn 7 novembre ) pour énumérer tous les dons et réalisations de ce programme.
Mais, en science, on ne peut appliquer un programme similaire au « Ettenmia Errifia ». La politique qui consiste à clairsemer des facultés ou des instituts à travers toutes la Tunisie ne peut être opportune. C’est une dilution du savoir pour contenter des élus ou des nababs politiques aux dépends de l’efficacité scientifique et de la formation judicieuse.
L’Université tunisienne souffre de l’éparpillement des compétences. Il faut s’orienter vers des grands pôles universitaires auxquels on donne les moyens de l’excellence et de l’épanouissement scientifique.
La science ne peut s'exercer dans la division et l’éclatement. Les chercheurs ont besoins d’être visible, de se voir et de se compléter. Un laboratoire de recherche n’est pas une usine à broder et ne peut être déconnecté de son environnement universitaire.
J’ai vu, dans une réunion à Monastir,Abdellatif el-Mekki et Moncef Ben Salem ,réciproquement , ministres de la santé et l’enseignement supérieur , annoncer fièrement la création de nouveaux centres universitaires à l’intérieur de la Tunisie (sic!). Ces pseudo scientifiques et piètres politiciens reprennent donc le programme de la Tenmia Errifia ,version scientifique, pour montrer qu’ils travaillent…
Rajouter des nouvelles « kherbas » (ruines) à celles qui existent déjà est une man½uvre d’incompétents. Qu’ils aillent mettre aux normes et au niveau international les établissements dont ils ont la responsabilité au lieu d’enfumer les gens!!
Cette manière de faire de la politique est trop primaire et trop primitive pour faire évoluer la Tunisie .
Ces hommes et ces femmes qui ont la charge de ce pays ont des retards partout : retard à l’allumage, retard à la compréhension, retard au modernisme et retard à l’intelligence. Ils vivent dans époque que l’on croyait révolue.
En stupidité ils sont en avance sur tout le monde !!
!..AH..!

Par Ali Gannoun

Photo d’illustration : La grande réalisation de Abdellatif el-Mekki , le Viagra devient accessible aux tunisiens …Sans commentaire

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

scientifiques

AFP

Les expertises scientifiques au coeur du procès Pistorius

Les expertises scientifiques au coeur du procès Pistorius

Adam Sfali - Lemag

Scientifiques : Les hommes déstabilisés sexuellement après les naissances de leurs enfants

Scientifiques : Les hommes déstabilisés sexuellement après les naissances de leurs enfants

Adam Sfali - Lemag

Scientifiques : Les hommes déstabilisés sexuellement après les naissances de leurs enfants

Scientifiques : Les hommes déstabilisés sexuellement après les naissances de leurs enfants