mis à jour le

Mondial 2014 : Le Maroc pas encore sorti de l’auberge …

La sélection marocaine de football a signé sa première victoire en éliminatoires du Mondial-2014 aux dépens de la Tanzanie par 2 à 1, samedi soir au Grand stade de Marrakech en match de la 4ème journée (groupe C).

Battus lors de la précédente journée à Dar Essalam face aux même Tanzaniens (3-1), Rachid Taoussi et ses protégés ont affiché leurs ambitions dès le début de la partie en optant pour un schéma tactique offensif (4-4-2), dans une tentative d’acculer les Taifas Stars dans leur camp.

Ils ont tout de suite marqué un léger avantage sur le terrain, parvenant même à se procurer les premières occasions de la rencontre officiée par le Sud-Africain Daniel Frazer Bennett devant des gradins quasi vide (environ 5.000 supporters).

Les Tanzaniens qui ont failli ouvrir la marque à la 25e minute par Shomari Kapombe qui, seul devant le gardien, a préféré le tir, mais sa balle a été repoussée avec succès par Nadir Lamyaghri.

Le Onze national a ensuite ouvert la marque suite à un pénalty transformé à la 39ème minute par Abderazak Hamedallah (FC Alesunds/Norvège) après avoir ait été fauché en pleine surface de réparation adverse par Mrisho Ngasa qui a été expulsé pour cumul d’avertissements.

La première mi-temps aurait pu déboucher avec plus de concentration sur un score plus avantageux pour les Marocains auteurs de nombreuses passes ratées.

A la reprise, les joueurs marocains ont opté pour la conservation du ballon et se sont mis à renforcer les compartiments défensifs et du milieu de terrain, tout en restant entreprenants en attaque.

A la 51ème minute, ils ont corsé l’addition (2-0) par le biais de Youssef El Arabi (Granada FC/Espagne) qui s’est investi à fond lors de cette rencontre.

Dix minutes plus tard, Amir Kiemba parvient à réduire la marque pour les siens sur une longue frappe très puissante qui a trompé Lamyaghri. Ce but a donné du tonus aux hommes du Danois Kim Poulsen qui réagissent et se lancent à l’assaut des buts adverses.

Regroupés en défense, les Nationaux annihilent les ultimes essais des Taifas Stars pour savourer au coup de sifflet final, les saveurs d’une victoire qui les laissent mathématiquement en course pour la qualification à la phase finale du Mondial-2014 même si la tache parait très difficile après le succès de la Côte d’Ivoire face à la Gambie (3-0) lors de cette même journée à Banjul dans l’autre match du groupe.

Il s’agissait de la 4eme confrontation officielle entre les sélections marocaines et tanzaniennes après les deux matchs des éliminatoires de la CAN-2012 remportés par le Maroc (1-0 à Dar Essalam et 3-0 à Marrakech) et la rencontre de mars dernier à Dar-Essalam (3ème journée des éliminatoires du Mondial-2014) remportée par les Taifas Stars (3-1).

A l’issue de la 4ème journée, le classement du groupe C est toujours dominé par la Côte d’Ivoire (10 pts). Le Maroc est toujours 3ème avec désormais 5 points (une victoire, 2 matchs nuls et une défaite) alors que la Tanzanie reste 2ème avec 6 unités. La Gambie est dernière du groupe avec seulement 1 point au compteur.

Lors de la 5ème et avant dernière journée, les Lions de l’Atlas joueront le 15 juin au Grand stade de Marrakech face aux Scorpions de la Gambie. L’autre match du groupe opposera le 16 juin à Dar Es Salaam la Tanzanie à la Côte d’Ivoire.

Les dix vainqueurs de groupe du 2e tour se qualifient pour un 3e tour, où ils s’affronteront par paire en match aller et retour, les cinq vainqueurs gagnant leur billet pour le Brésil.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

AFP

Le Maroc remet

Le Maroc remet

AFP

Ordinateurs en cabine: levée de l'interdit américain pour le Maroc et l'Egypte

Ordinateurs en cabine: levée de l'interdit américain pour le Maroc et l'Egypte

AFP

Le roi du Maroc veut "une vision africaine commune" sur la migration

Le roi du Maroc veut "une vision africaine commune" sur la migration