mis à jour le

Le Festival de Marrakech du rire, une véritable vitrine culturelle

Le Festival Marrakech du rire est devenu au fil des ans une véritable vitrine culturelle d’un Maroc de la tolérance et de la cohabitation, affirme l’humoriste, acteur et producteur franco-marocain, Jamel Debbouze.

A travers la participation d’humoristes représentant différentes religions et cultures, et la présence d’un public cosmopolite, cet événement culturel véhicule des messages de tolérance et de paix et crée des passerelles entre les différentes cultures, a-t-il ajouté samedi à Marrakech, lors d’un point de presse en compagnie des humoristes participants à cette manifestation culturelle.

Jamel Debbouze, initiateur du festival, a souligné que cette manifestation est devenue un événement culturel d’envergure internationale, faisant savoir qu’il sera diffusé par plusieurs chaines nationales et étrangères.

Il a d’autre part mis en relief le travail “formidable” accompli par tous les membres du comité d’organisation, avec une programmation riche et éclectique, notant que les humoristes sollicités répondent chaque année présents pour se produire sur scène à Marrakech.

Cette 3ème édition a “gagné en maturité et a été une véritable réussite avec carrément des spectacles à guichet fermé”, s’est réjoui Jamel Debouzze.

De son côté, le directeur artistique du Festival du rire de Marrakech, Hassan El Fad, a souligné que la halqa en tant que source d’inspiration et patrimoine marocain ancestral, s’est imposée dès le début du festival et s’est installée et devenue une tradition dans cet événement culturel.

L’humoriste maroco-ivoirien, Tahar Lazrak, connu sous l’appellation artistique de Wallace, qui se produit dans les scènes des pays de l’Afrique de l’Ouest, a quant à lui, relevé que le Festival de Marrakech du rire est une belle histoire qui continue, ajoutant qu’en participant à ce festival, il est en train de réaliser son rêve.

Les autres humoristes participants se sont réjouis de leur participation au Marrakech du rire qui connait d’année en année un franc succès et commence à frayer son chemin parmi les festivals internationaux du rire.

Ils ont en outre, relevé qu’il offre l’occasion aux humoristes en herbe d’étaler leurs talents en vue d’embrasser une carrière professionnelle.

Le Marrakech du Rire, qui se poursuivra jusqu’au 9 juin courant dans la cité ocre, est rehaussé par la participation d’artistes connus du public dont Hassan El Fad qui, présentera en soirée spéciale le samedi 8 juin, son dernier show intitulé Ain Sebaâ, sorte d’autobiographie présentée de manière comique, relatant les souvenirs d’enfance du comédien ainsi que ses péripéties dans le quartier où il est né.

Les festivaliers auront, en outre, à apprécier des spectacles qui leurs seront présentés par des comédiens marocains et étrangers, tels que Haroun, Ekko, Kamar, Malik Bentalha et Youssef Kssiyer.

L’un des moments forts de ce festival est la présentation sur scène des techniques artistiques plus attrayantes, entre autres, le mime et les marionnettes, respectivement transcrits par Patrice Thibaud et l’illustre famille Burattini.

Quant à la soirée de clôture “le Gala”, qui se déroulera au mythique Palais Badii, elle verra la participation de grosses pointures de la comédie internationale, tels que Jamel Debbouze, Franck Dubosc, Anthony Kavanagh, Jonathan, Lambert Audrey, Lamy Kamel le magicien.

Au menu de cette édition figurent aussi des spectacles inédits avec le comédien Eko d’Abderramane Ouaabad avec son nouveau spectacle intitulé “Ch’tatata”, un véritable voyage dans l’enfance et l’adolescence du comédien en passant par sa scolarité.

Les festivaliers seront aussi au rendez-vous avec un spectacle de Jamel Comedy club, dans une mise en scène de Franck Cimière. Ce spectacle collectif sera porté par Jean-François Cayrey, Malik Bentalha, Redouanne Harjane, D’jal, Noman Hosni, Waly Dia et Tony Saint Laurent.

Outre des spectacles de rire, le festival prévoit également des masters class au profit de jeunes artistes, un spectacle de cirque avec le collectif “Eclats de Lune”, outre des projections à la place Jemâa El Fna des films comiques classiques “The Kid” et “le Cirque”.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

festival

AFP

Le festival de Carthage sacre

Le festival de Carthage sacre

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Au festival des grillades d'Abidjan, on déguste des escargots et du zèbre d'Afrique du Sud

Au festival des grillades d'Abidjan, on déguste des escargots et du zèbre d'Afrique du Sud

Marrakech

AFP

COP22: chefs d'Etats et de gouvernements arrivent

COP22: chefs d'Etats et de gouvernements arrivent

AFP

Mondial des clubs: le Real Madrid s'impose en finale

Mondial des clubs: le Real Madrid s'impose en finale

AFP

Maroc: un second aéroport international sera construit

Maroc: un second aéroport international sera construit