mis à jour le

Libye : le chef d'état-major démissionne après des violences à Benghazi

Le chef d'état-major libyen, Youssef al-Mangouch, régulièrement critiqué pour des retards dans la formation de l'armée, a présenté sa démission, le 9 juin, au lendemain de violences meurtrières à Benghazi (est), a annoncé le Congrès général national (CGN).

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Libye

AFP

Migrants: une ONG allemande reprend ses opérations au large de la Libye

Migrants: une ONG allemande reprend ses opérations au large de la Libye

AFP

Guinée: 132 migrants rapatriés de Libye par l’OIM

Guinée: 132 migrants rapatriés de Libye par l’OIM

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

chef

AFP

Lesotho: le roi appelle

Lesotho: le roi appelle

AFP

Côte d'Ivoire: le PDCI salue la nomination d'un nouveau chef du parti au pouvoir

Côte d'Ivoire: le PDCI salue la nomination d'un nouveau chef du parti au pouvoir

AFP

Le chef de l'armée du Lesotho tué par des soldats

Le chef de l'armée du Lesotho tué par des soldats

violences

AFP

Guinée: le gouvernement déplore les violences de Boké

Guinée: le gouvernement déplore les violences de Boké

AFP

Centrafrique: "flambée terrifiante" de violences envers des civils

Centrafrique: "flambée terrifiante" de violences envers des civils

AFP

Maroc: manifestation contre les violences sexuelles

Maroc: manifestation contre les violences sexuelles