mis à jour le

Turquie: Erdogan mobilise ses partisans pour les municipales de 2014

Les supporters du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, réunis devant l'aéroport d'Ankara, le 9 juin 2013

La contestation se poursuit en Turquie au onzième jour de mobilisation contre le gouvernement. Ce dimanche 9 juin 2013, Recep Tayyip Erdogan a lancé la contre-offensive face aux dizaines de milliers de manifestants qui réclament toujours et encore sa démission. Le Premier ministre turc a occupé la scène médiatique et a multiplié les déplacements et les meetings. Dans ses discours, un aspect demeure récurrent, c’est le cap fixé par le chef du gouvernement, et ce cap, ce sont les élections municipales en 2014. 

Un meeting à Mersin, un autre à Adana et pas moins de quatre arrêts avec son autobus de campagne pour s'adresser à la foule, hier soir à Ankara. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan cherche peut-être à se rassurer auprès de ses partisans, en tout cas, il lance des appels au calme alors que ceux-ci cachent mal leur envie d'en découdre avec les protestataires de la place Taksim.

Erosion de l’AKP ?

Il leur promet, ou leur demande, de réaliser leurs revendications démocratiques dans les urnes : « C'est dans les urnes que le peuple demande des comptes, pas dans la rue, a-t-il lancé avant d'ajouter que les élections sont au printemps prochain, alors patience ! ». Il faudra en effet que les électeurs du Parti de la justice et du développement (AKP) attendent jusqu'à mars 2014 pour manifester leur soutien à l'occasion d'élections municipales.

Un scrutin qui risque fort de marquer, pour la première fois depuis onze ans, une érosion du parti du gouvernement. Or, cette échéance électorale précédera plusieurs rendez-vous beaucoup plus incertains pour Erdogan et son parti, puisque, après une réforme de la Constitution qui risque d'être approuvée par référendum se profile une présidentielle au suffrage universel, pour laquelle il sera bien sûr candidat, et puis des législatives en 2015. Autant de consultations qui pourraient s'avérer incertaines si les municipales échappent à l'AKP.

RFI

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Erdogan

AFP

Erdogan en Afrique pour parler du prédicateur Gülen

Erdogan en Afrique pour parler du prédicateur Gülen

AFP

Turquie: Erdogan appelle

Turquie: Erdogan appelle

AFP

Le président turc Erdogan en visite

Le président turc Erdogan en visite

partisans

AFP

Kenya: Odinga appelle ses partisans

Kenya: Odinga appelle ses partisans

AFP

Côte d'Ivoire: naissance d'un nouveau mouvement des partisans de Guillaume Soro

Côte d'Ivoire: naissance d'un nouveau mouvement des partisans de Guillaume Soro

AFP

Gabon: une dizaine de blessés pendant la dispersion de partisans de Jean Ping

Gabon: une dizaine de blessés pendant la dispersion de partisans de Jean Ping

municipales

AFP

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

AFP

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension