mis à jour le

Mourir pour la patrie

"Mourir pour la patrie, c'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie..." chantions-nous fièrement avec l'école coloniale ! Pour ce qui est de...l'envie, ce n'est plus évident à présent ! Mourir à Madrid disait-on, sous Franco. (Franco). Mourir à...Kidal (ou pour Kidal ?), voilà une question d'actualité brûlante comme le simoun ! Ah ! Kidal ! C'est à qui, Kidal ? C'est acquis, Kidal ? On n'y comprend que dalle ! Autrefois vrai bagne des sables pour les "indésirables", les (...) - L'air du temps

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre