mis à jour le

Au nom de la paix au Mali

Depuis le samedi 8 juin 2013, les acteurs de la crise malienne discutent à Ouagadougou, sous l'égide du médiateur, Blaise Compaoré, de la difficile question de Kidal, la capitale de l'AZAWAD. Cette partie malienne est toujours aux mains du Mouvement national pour la libération de l'AZAWAD (MNLA). L'objectif recherché à Ouagadougou, c'est d'obtenir un accord entre les protagonistes afin que l'élection présidentielle prévue pour fin juillet prochain, se tienne sur toute l'étendue du territoire malien. (...) - Editorial

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

nom

AFP

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

AFP

L'Angola attend le nom du successeur du président Dos Santos

L'Angola attend le nom du successeur du président Dos Santos

AFP

Apartheid: quand une fille trahit son père au nom de la vérité

Apartheid: quand une fille trahit son père au nom de la vérité

paix

AFP

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

AFP

RD Congo: recensement dans le Kasaï, fragile espoir de paix et d'élections

RD Congo: recensement dans le Kasaï, fragile espoir de paix et d'élections

AFP

Mozambique: le chef de l'opposition prêt

Mozambique: le chef de l'opposition prêt

Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père