mis à jour le

Au nom de la paix au Mali

Depuis le samedi 8 juin 2013, les acteurs de la crise malienne discutent à Ouagadougou, sous l'égide du médiateur, Blaise Compaoré, de la difficile question de Kidal, la capitale de l'AZAWAD. Cette partie malienne est toujours aux mains du Mouvement national pour la libération de l'AZAWAD (MNLA). L'objectif recherché à Ouagadougou, c'est d'obtenir un accord entre les protagonistes afin que l'élection présidentielle prévue pour fin juillet prochain, se tienne sur toute l'étendue du territoire malien. (...) - Politique

nom

AFP

Dans l'ex-Swaziland rebaptisé eSwatini, la bataille du nom n'est pas encore gagnée

Dans l'ex-Swaziland rebaptisé eSwatini, la bataille du nom n'est pas encore gagnée

AFP

Nigeria: des millions de dollars siphonnés au nom de la lutte contre l'insécurité

Nigeria: des millions de dollars siphonnés au nom de la lutte contre l'insécurité

AFP

Afrique du Sud: l'ANC attend le nom du successeur de Zuma

Afrique du Sud: l'ANC attend le nom du successeur de Zuma

paix

AFP

Municipales/Mozambique, un test pour le processus de paix

Municipales/Mozambique, un test pour le processus de paix

AFP

Elections municipales au Mozambique, un test pour le processus de paix en cours

Elections municipales au Mozambique, un test pour le processus de paix en cours

AFP

Centrafrique: "remobiliser autour de l'initiative africaine" de paix

Centrafrique: "remobiliser autour de l'initiative africaine" de paix

Mali

AFP

Le fils de l'otage au Mali Sophie Pétronin espère aller la voir bientôt

Le fils de l'otage au Mali Sophie Pétronin espère aller la voir bientôt

AFP

Otage française au Mali : l'exécutif répond aux critiques de la famille

Otage française au Mali : l'exécutif répond aux critiques de la famille

AFP

Ibrahim Boubacar Keïta officiellement élu pour un second mandat

Ibrahim Boubacar Keïta officiellement élu pour un second mandat