mis à jour le

Maxime Kaboré, président du PIB : «J’accepterai d’être nommé sénateur par Blaise»

Maxime Kaboré, le président du Parti indépendant du Burkina (PIB) applaudit à tout rompre l'avènement du sénat dans notre pays qui va, selon lui, rééquilibrer le pouvoir législatif. Le côté budgétivore de cette institution mis en avant par certains opposants ne peut prospérer surtout qu'«on a réduit le nombre de sénateurs qui passe de 91 à 89». Et c'est avec plaisir qu'il acceptera d'être nommé dans cette chambre par le président du Faso. Il a tenu ces propos au cours d'une conférence de presse le 7 juin 2013 à Ouagadougou.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

président

AFP

Gambie: le président Yahya Jammeh décrète l'état d'urgence

Gambie: le président Yahya Jammeh décrète l'état d'urgence

AFP

Gambie: le président élu au Sénegal jusqu'

Gambie: le président élu au Sénegal jusqu'

AFP

Gambie: "pas besoin d'un bain de sang", dit le président malien

Gambie: "pas besoin d'un bain de sang", dit le président malien

PIB

AFP

Les carences alimentaires de ses enfants coûtent 8% de PIB par an au Burkina

Les carences alimentaires de ses enfants coûtent 8% de PIB par an au Burkina

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Croissance

Pour bien comprendre le décollage du Nigeria

Pour bien comprendre le décollage du Nigeria